CENTRALE_THERMIQUE__EN_ACTIVITE_

CENTRALE THERMIQUE  

QUATAR__COUPE_DU_MONDE___2024

 

Quatar !

Des dizaines de stades sortent de terre en vue du Mondial ; des tours percent les nuages. Des centaines de Milliards d'euro dépensés pour la future décennie.

Aux portes des pays du Golfe, de l'Arabie, des centaines de milliers d'enfants meurent, affamés, tués par les combats et  les armes occidentales ! 

D'autres Climatosceptiques prennent le propos de DONALD très au sérieux et lui emboîtent le pas ! La Chine travaille à l'édification et  à la construction  d'une vingtaine d'aéroports géants.

L'Europe la fournit en Pilotes - formateurs et lui assure une progression de près de 100 % du trafic aérien, le tout, sur le dos de la Planète, usant d'un Kérosène qui ne sera pas taxé...

Ainsi vont les derniers relevés des émissions de GES, en hausse alarmante depuis les Accords et les flons - flons de Paris, sur fonds de Taxes tout azimut

 

UNE AFFAIRE DE BANQUIERS

 

https://www.lemonde.fr/economie/article/2018/11/24/les-banques-francaises-financent-toujours-massivement-les-energies-fossiles_5387920_3234.html

 

OU DÉSORDRES KLIMATICO-EKONOMIK

 

Malgré plusieurs  tempêtes,  maints coups de mer, la Grande Bleue se révèle à la fin de l'automne  très chaude ! Dans le silence abyssal de la longue nuit de l'hiver, elle  se répandra  en gagnant  la face cachée des nuages et chargera  lourdement en eau de pluie  le dais dense des nues.

Au pied des montagnes, la  campagne se tait, comme sidérée ; aucun oiseau ne chante et les bruits de la ville proche semblent avoir été happés par le vaste manteau du ciel.

Au-delà de l'horizon, des trombes d'eau s'abattent sur les terres et vont l'amble des tornades, des tourbillons et  des révolins fendre, tordre, flamber  et coucher les arbres, inonder les plaines, submerger le lit des cours d'eau. Si peu de jours nous séparent de  l'hiver. Novembre lui passe le témoin ; un automne inquiétant, bien  trop doux, un relief météorologique  aussi plat q'un électro-cardiogramme sur la fin.

Que se passe-t-il, que cachent les silences convenus du ciel sombre et de la mer étale ? Pourquoi cette  douceur  tardive  et inhabituelle monte-t-elle   des profondeurs mutiques ? Les contrées méridionales connaîtront encore et très certainement  les colères des grands espaces dont le mystère gronde et menace,  depuis les rivages des Syrtes, Palos, Annaba, Alboran !

  Entre grisaille et marasme stratosphériques, les  termitières réduites à l'esclavage s'affairent et satisfont aux  commandes et aux besoins de l'éphémère, de l'artifice, sans se soucier de  rompre  perpétuellement aux desseins de la sagesse  que les éléments et les animaux lui dévoilent, depuis la nuit des temps ! 

Il est certes tant de sentinelles qui veillent aux funestes  grains  noirs qui ne viennent pas des étoiles mais bel et bien du tréfonds de la terre fossile ...

Il règne,   il plane  comme l'ombre d'une menace, le spectre  du chaos que le balancement des astres semble ignorer, et, pourtant !

La mer, les vents, les pluies, les sécheresses, les incendies, escortent et  convoient  les menées de l'or noir, en dépit de tout, avant  de  porter le coup final là où  conscience et raison se sont coupées du reste des mondes en souffrances ! 

Profitons de ces quelques lignes en prose pour larguer dans le camp de TRUMP l'irréductible YANKEE ce Lien d'une presse qu'il exècre pour dire si souvent la réalité, la vérité qui fâche, isole, dresse le " Grand Ya - Ka  " face au reste du monde.

 

LE LIEN TRUMP 

 

http://www.leparisien.fr/environnement/etats-unis-un-rapport-officiel-sur-le-climat-contredit-les-positions-de-donald-trump-24-11-2018-7952148.php

 

CORSICA...GO56

TRIBUNE LIBRE