MAYOL_ET_BARR_

 

SUPER LIEN 

 

https://www.lemonde.fr/a-la-une/article/2005/03/20/un-poisson-nomme-mayol_373040_3208.html

 

" Le plaisir de plonger dont dérive tout le reste, l'élégance, la symbiose avec la mer, la conscience d'être sous l'eau, d'être un homme, mais sans ressentir le besoin de respirer. "

Jacques Mayol, Homo Delphinus (Glénat, 1987).

Jacques MAYOL 

 

Jean-Marc BARR

 

"  Le réalisateur, Lefteris Charitos, m’a d’abord interviewé, puis, quelques mois plus tard, m’a demandé d’enregistrer les voix anglaise et française du documentaire.

Trente ans après Le Grand Bleu, je trouvais important de célébrer le véritable Jacques Mayol et sa philosophie, qui ont été éclipsés par cette fable. 

Luc Besson a joué la carte de la juvénilité, de l’innocence, du non-être. Mais le vrai Jacques Mayol était cent fois plus intéressant, avec bien plus d’aspérités que le personnage que j’ai interprété.

J’ai été témoin de la souffrance et de la frustration que lui a causé la popularité du film. Quand un être humain se voit dépossédé de son histoire et de la magie qu’il a créée, c’est une petite tragédie... "

( Source / ARTE