UN LIEN 

https://www.alvinet.com/similaires/rechauffement-climatique-declencher-risque-accru-vagues-extremes/48154318

 

Nouvelles données relatives aux conséquences du réchauffement et du dérèglement climatique qui affoleraient l'énergétique des vagues, affectant mers et océans suivant les latitudes, les saisons, les pics de nos cycles naturels.

Le lien est désormais établi, irrécusable ! Les vagues seront plus hautes, plus grosses et plus dévastatrices que par le passé ; causes directement issues des effets additionnels de  la thermodynamique des fluides  et des flux. Le potentiel interractionnel Air  / Eau  laisse  sans voix et impressionne pour des valeurs optimales pouvant aller du simple au double voire au triple et +++ quant à la hauteur moyenne des vagues  du  3 ème type ! 

C'est dire les répercussions que les territoires, les bassins, les delta et embouchures, les grandes plaines alluviales devront  subir et assumer. Vouloir contrer frontalement ces assauts de la mer  et des océans constituerait la pire des solutions, exacerberait les phénomènes érosifs, répercuterait ailleurs, via les courants, les causes de rupture de l'interface Mer / Terre.

Il s'agit d'ores et déjà d'une nouvelle inquiétante ; des éléments et des paramètres observés de très près par les chercheurs, notamment du CNRS ! La température en hausse des  mers et des océans, cumulée aux débâcles polaires et aux canicules puissantes de ces dernières années laissent augurer du pire.

Il est également prouvé que les ondes, les vagues, les phénomènes de marées par fort coefficient bousculerons avec une amplitude et une force inégalées l'actuel trait de côtes déjà très impacté et surtout affaibli.

C'st donc à suivre de très très près, surtout dans le cadre de nos évolutions, des pratiques dites extrêmes tournées vers la mer et l'océan 

!

CORSICA...GO56