A_PUNTA_MAIORI____UNE__DEFERLANTE_HORS_NORME_

En  moins d'une semaine, deux BMS CORSE,   Grand Frais à Coup de Vent de secteur Nord-Ouest et Ouest se sont avérés en fait de forts coups de vent  à temporairement  Tempête + fortes rafales.

 

Mer du  vent et très fortes vagues vers  a  " Punta MAIORI " ! Une amplitude et une hauteur par  fonds de plus de 45 mètres : hors - normes  et, jamais vue si prononcée de si loin. Le Zoom Optique  réglé au Max, soit  X 80 , ( Nikon  900 ) 

!

Il est vrai que des valeurs de l'ordre de 72 Noeuds dans les rafales pour un vent moyen de près de 45 Noeuds ne laissent  aucun doute...

Comme nous le spécifions sur cet espace,  Janvier aura bien installé l'hiver, certes tardif, mais assez froid  pour que l'on s'interroge à bon escient sur la validité du Réchauffement Climatique ! Mais il n'en est rien, hélas ! 

Pourrait-il neiger en abondance, geler, faire encore  très froid que cela ne renverserait plus le sens des manifestations  justifiant  d'un réel dérèglement climatique.

Notons toutefois la virulence des coups de vents, de ces épisodes tempétueux qui atteignent  de plus en plus souvent des  forces particulièrement  marquées, moins localisées, affectant tout aussi bien les zones Larges que Littorales ! 

D'autre part, la mer  de ces forts coups de vent à Tempêtes devient rapidement conséquente, anormalement  grosse, vers le littoral notamment où il n'est plus rare d'observer des ondes et des lames bien au-dessus des relevés habituels au H 1 / 3 ! ...

Les vagues issues de gros trains de houle croisées changent elles aussi et, couplées aux vents violents, affichent moins de pureté, ces  pentes aux glacis  remarquables que nous connaissions par le passé, des sections qui déroulaient avec régularité.

Souvent plus hautes, certes, elles sont  exposées à des vents instables, oscillants. Leurs reliefs en perpétuelle mutation sont autant de  champs liquides hérissés, bossués, très difficiles à négocier dans les fortes à violentes rafales.

La navigation présente donc davantage de dangers, surtout dans les très hautes vagues.

Afin d'illustrer le propos, voici les clichés  que nous recevons de Rider " MANGAMAN ", susceptibles de soutenir le propos.

Il nous fait aussi part de l'efficacité des petites voiles dans la Brafougne et la grosse Baston afin d'étaler des bourrasques mutantes :   75 / 80 Noeuds, l'an passé, au passage d'Eleanor sur Ventilegne ! 

72 Noeuds sur Sémaphore et, 65 Noeuds à la surface de la mer suppose d'adapter et de régler son Matos comme il se doit de l'être, soit :

De la longueur  et de la position des bouts de harnais et   des Fins, des réglages de voiles précis  que l'on  ne déforme pas avec ces manivelles à la con qui  vous défigurent le profil et déforment la chute du haut en bas. Laisser du Creux, mais un creux bloqué et surtout placé.

Le mât parfaitement adapté au guindant, idem pour le Wishbone. Quant  au pied de mât, juste derrière le milieu du boîtier, ce qui maintient la board et ne la cabre plus. Après, c'est  au Waverider de jouer des appuis en finesse, car  à cette force de vent sur une mer démontée, tout en allant vite, pas droit au soupçon d'erreur

!

Rider  "  MANGAMAN

Pour 

CORSICA...GO56

Ci-dessous, la terrible barre  de  Punta Maiori couvrant un front  immense ! Un Line Up digne d'un Storm Chase, ce jour ...