ZONES_ARRIERES_EN_SURSIS_

 

 

OU DU DOMAINE PUBLIC MARITIME 

 

LE LIEN UTILE 

 

http://geoconfluences.ens-lyon.fr/glossaire/lais-et-relais

http://geoconfluences.ens-lyon.fr/glossaire?subject=Les%20espaces%20littoraux%20:%20gestion,%20protection,%20am%C3%A9nagement

 

 

La définition est claire et sans appel !  Elle résulte des impératifs de la Nature aujourd'hui malmenée, des éléments naturels en permanente recomposition et consolidation, des épisodes  et des époques rendant désormais compte des manifestations d'un  Dérèglement climatique global.

 

Bien des  sujets et  dossiers doivent être revus de telles sortes à ce que le domaine et le milieu  marin  de toute proximité recouvre les superficies et les espaces qui sont les leurs, assortis d'une zone  tampon de prévoyance et d'anticipation,  eût égard aux potentielles et très probables montées des eaux.

Il reste impensable et  irresponsable d'occuper désormais des zones de dunes, de cordons littoraux, de dépôts de matériaux de l'espace marin poussés par les coups de mer, les sur-cotes de tempêtes, les vents notamment, sans  oublier les richesses d'une végétation à la fois endémique et indispensable aux substrats.

C'est bien la seule et unique  voie de maintien de notre espace littoral  insulaire.

Et pour ce qui concerne le domaine  particulier des  pans de côtes fractales, propres au trait de côtes découpés et rocheux, sans lais ni relais, il conviendrait justement d'observer la mise en place de zones susceptibles de configurer naturellement de nouveaux espaces marins  et tombants, laissant  ainsi  au cours de la nature toutes les chances de reconstituer un vrai rivage, non piloté  ou  orienté par l'homme et ses vues que le profit en définitive réduit.

Si nous  pouvons aujourd'hui nous enorgueillir de disposer d'un littoral remarquable, il est impérieux de tout mettre en oeuvre pour le préserver, prévenir de bouleversements majeurs irrécupérables, préjudiciables à la fois pour l'Environnement  - Biodiversité mais aussi  au développement intégré de l'activité touristique et culturelle.

Combien de lais  sont aujourd'hui investis, à tort, affaiblissant bien des domaines jadis vaste et sûrs, solides et maintenus, quelques soient les forces des  coups de vents que nous connaissions ? 

Combien d'occupations inconvenantes  devraient  reculer, observer à l'égard  de cet espace à régénérer dans l'urgence de grandes précautions, avant de tomber dans le registre de la laideur et de l'irrécupérable au niveau  de la géoconfluence de tous les paramètres qui interagissent  contre le Domaine Publique Maritime, la nouvelle loi et définition ? 

La nouvelle donne n'est pas rassurante ! Mieux vaut prendre de la distance et  ne pas  condamner l'or des sables à la portion plus que congrue, voire une  totale disparition  des rivages  sablonneux 

 

A SUIVRE

Ghjorghju d'OTA &  Petru d' ATTALLA 

 

Ci-dessous, splendides  lais, en hauteur, zone d'influences des éléments, aujourd'hui sauvés de la destruction et de la disparition ; en contre-bas, la donne diffère, malgré les aménagements , suite à l'érection d'un barrage en amont 

 

LAIS__SPLENDIDES___CORSE_