PASSER__LA_BARRE__

 Si tu veux avancer, aller au-delà du calcul, te familiariser avec l'univers des vagues, élances-toi, franchis la barre comme  elle vient, ne crains plus la rencontre et sois encore plus  fin que la  force des eaux ; tu trouveras toujours le passage dans le labyrinthe des ondes  cosmiques

 

Un petit flotteur, de  grosses conditions de vents, une mer formée, des mousses, des rouleaux, du courant, des  sautes brutales et soudaines de vent !

La navigation devient  aléatoire, hasardeuse ... Les pentes de la houle se hérissent sous l'effet des fortes rafales, elles en perdent leur glacis habituel ... Tenter de gérer, d'étaler ces  bourrasques et ces  adonnantes  qui  viennent par le travers et  aveuglent  ;  la palnche dévale, ricoche, saute malgré soi.

Il fait également froid, l'onglée n'est plus très loin et le ressenti  se fait mordant, étreint, frissonne sitôt le pied posé sur le sable.

L'hiver n'a pas dit son dernier mot. Au continent, on   vit et  on profite de chaleurs  inégalées, installées dans la durée.

Les extrêmes sont bien là, depuis des années, des décennies déjà, ponctués d'épisodes çà et là disséminés et  tout autant imprévisibles.

Le lendemain, des bancs de méduses font leur apparition et comblent les bancs de sable, poussés par les courants de la marée de coup de vent. Vigilance ! Et même si le casque est porté, personne  n'est à l'abri de violentes brûlures et d'un choc  frontal dangereux.

Passer les mousses, parfois lancé, à pleine vitesse, profitant d'un tapis d'écume réfringent. S'élancer  à l'assaut d'une lame, d'un autre rouleau qu'il conviendra de sauter ou  de négocier  selon un Lof placé et dans le parfait timing ! ...

Passer la barre, ralenti, freiné, en attendant le choc, le direct de la lèvre qui soulève et qui rejette le tout par l'arrière, comme une vulgaire planche,  subir le déferlement, cette mixture salée d'eau, de sable, d'algues  mélangées, dans la crainte bien souvent d'heurter un  bois , un tronc  gisant au fond de l'eau trouble ...

Oui ! Il est des pratiques extrêmes  qui engagent, exposent, sanctionnent, souvent... Il est  important de garder  toujours cet aspect des choses à l'esprit ! Humilité, proximité, voir intimité  à bord des vents, des vagues, des fonds, des lointains. Nous sommes si petits, insignifiants, juste de passage quand la mer, l'instant, referme le grand livre et  le sillage de miliers de pages à lire, à écrire, à  partager.

Le Windsurf  dans les  vagues reste une fabuleuse  discipline de vie, de rigueurs. Les éléments qui constituent et métamorphosent le réel, les sources de l'énergie que l'adepte   canalise et tente de faire  siennes ouvrent des horizons insoupçonnés, nouveaux, toujours, et sans aucunes limites.

Les matériaux, les concepts ont fait de tels progrès qu'il est désormais possible de soutenir des vents violents, appréhendant ainsi  toujours un peu plus le vrai poids des mots, des concepts, des témoignages.

C'est à suivre

!

CORSICA...GO56

 

Franchissement_au_Lof_et_plus_a_rien__de_la_barre_