RIDER_CPP_REVOIE_TA_COPIE_

Retard évident du Rider, il sortira de la section, manque sa relance eût égard  à une trajectoire trop longue et trop basse ; placement aléatoire et donc décalé = 2 / 20 ! Pas bien ...

 

Les conditions forcent soit  le défaut de Timing, soit le Waverider manque à l'appel de la vague au bon moment ... L'équation est claire : aucune inconnue au risque de rejoindre les sars et les girelles en broutant de la posidonie

C'est l'aspect  fondamental du Windsurf dans les vagues et, ici, Waverider " CPP " en paie les frais, non violemment, certes, mais dans le gros, le Bowl, la lèvre, le déferlement ne pardonnent point.

On ne joue pas avec un Timing  non maîtrisé, décalé dans  le temps, en avance ou en retard, surtout ! Ne jamais subir  la vague mais tenter, toujours d'en dominer le cours, - restons humbles et modestes -, à savoir de rester rapide et évolutif.

 

LE TIMING  DEPEND 

Du type de Windsurf en jeu, de l'école du Bottom Turn, des spécificités de la vague, du projet  du Waverider à savoir un Carving Surf ou une tangente menant vers l'Aerial, un Off The Lip  classique.

Si la vague est rapide, évolue  promptement, il faut s'adapter et opter pour une trajectoire d'approche tendue, plus courte, sachant que le regard demeure une constante incontournable visant une Lecture de Vague  irréprochable ; 

Éviter, autant que faire se peut, une large courbe au bas de la vague ; la perte de vitesse nuit à la rencontre optimale et à la relance...!

Une attention toute particulière reste de mise quant à l'orientation du vent  en rapport avec la vague : en effet, un vent  Side On forcera la navigation  en fausse panne + / - accentuée, d'où encore : perte de Speed.

Un vent parfaitement Side Shore booste le contexte, en profiter et jouer  sur toutes les variantes, l'essentiel étant de bien  souligner  la vague et ainsi obtenir le renvoi  efficace - escompté.

MAIS OU 

Éviter l'extrême sommet de la section, moins " résistant ", plus écumeux voir inconsistant. Lui préférer  une largeur de board en - dessous, de telle sorte à obtenir appuis et renvois solides, percutants, de la portance  selon l'intention de moves ! 

 

SUIVANT L'EVOLUTION DE LA VAGUE 

 

Le Waverider se dirige-t-il vers le Bowl, ( surpuissant ), vers la lame sur le point de briser, en son centre géométrique, vers l'épaule ? 

Revient-il d'un Off The Lip ou d'un Roller pour enchaîner, tout en se replaçant, un Surf Backside, soit Roller Front  et, à suivre, Roller Backside ? 

Il est évident que le TIMING se conjugue sous toutes les formes de Windsurf dans les vagues soit : Back et Frontside et, sous les deux Amures. Tout se bosse bien dès lors que le Waverider  ne déroge à aucun des aspects techniques et spécifiques de la discipline qu'il affectionne.

____________________________________________________

ATTENTION AU VENT FORT  OU A LA NAVIGATION SUR-TOILEE  OU FLOTTEUR  TROP VOLUMINEUX

ENFIN  AU MATOS INADAPTÉ SOURCES ET CAUSES DE FAUTES

____________________________________________________

En effet, le vent fort ou la mauvaise qualité de la pente retarderont ou décaleront le Waverider ; effets et conséquences très nettement visibles sur ces clichés

 

***

A VOS BOARDS     BEACHBOYS 

WAVERIDER " CPP " 

Pour

CORSICA...GO56

100 % WAVESAILING 

!

 

RETARD_BACKSIDE__PAS_BIEN_

 

Idem sur ce Surf Backside, ( Roller  ) ; insuffisement engagé vers la Relance et encore trop en arrière et en appui voile, le Rider  restera  derrière ... 3 / 20 ! Pas bien