INCENDIE_NOTRE_DAME_DE_PARIS_

 « Je voulais du moins parler de Notre-Dame de Paris, mais quelqu'un a marqué ce monument d'une telle griffe de lion, que personne désormais ne se hasardera d'y toucher. C'est sa chose désormais, c'est son fief, c'est le majorat de Quasimodo. Il a bâti, à côté de la vieille cathédrale, une cathédrale de poésie, aussi ferme que les fondements de l'autre, aussi haute que ses tours »                                             

Jules MICHELET évoque le Roman de V. HUGO en 1833 

 

Accident, sort relevant  de conjonctions étranges versant  dans l' irrationnel ?  Terrible signe survenu de nulle part, incompréhensible, embrasant le ciel de Paris, au couchant, à la  veille  d'une échéance capitale pour la  France ... Larmes, tristesse, affliction, certains évoqueront une douleur ! ...

Aucun mot pour traduire le symbole d'un signe  incandescent ...N'invoquez surtout pas le sacre des Tyrans qui auront passé par ce lieux  magnificent, qui auront mené vers la mort des millions d'êtres humains ! On ne mélange pas la Foi et le Crime perpétré  contre l'Humanité.

 

Elle s'élèvait,  si haut  dans le ciel, un peu plus près du Ciel  pour clamer et revendiquer  Paix et Justice  sur " Terre des Hommes ", au nom de la Foi, de ce supplément d'âme, de cette quête  de Spiritualité dont l'homme  a besoin, chaque jour,  chaque seconde que la vie lui accorde. Toutes les chapelles sont en deuil, la Semaine Sainte pleure un Sanctuaire mondial, les rameaux se seraient-ils pareillement  embrasés dans les mains des fidèles  

 

Comme un signe terrible, une  fatalité inacceptable, Nôtre -Dame de Paris  que  le Nazisme  et toutes les guerres auront  épargnée, brûle, tel un feu de paille, une forêt de chênes  millénaires... Quelle émotion, quelle tragique actualité, le sanctuaire de la pensée, de l'esprit, en Esprit   passé  et traversé par les flammes ! Outre le patrimoine et l'inestimable valeur des  biens,  il s'agit d'un Temple ! Qui le rebâtirait en trois jours, seulement ?  

Mais de la Foi, de ses élans  translucides qui à la fois fulgurent la création et la Voie de la Vérité, une vérité emplie de bonté que l'on souhaiterait à toujours inébranlable, insoumise, affranchie de ces tristes menées que  dominance et  conquête, quelles qu'elles soient, perpètrent si souvent en son  nom...

Consternation,  l'inimaginable se produit dans une France déchirée, affligée,  emportant et bouleversant le symbole  et plus encore le refuge vers lequel se tourner, si souvent, lors que la vie nous échappe ou nous traduit face au verdict de l' injustice, de la pauvreté, de la misère qui a ses pieds sévit, hélas ! toujours, de nos jours, dans la rue et le froid...

Un signe ?  Rien ne saurait  commander à cette actualité terrifiante et  très pénible à assumer, éprouvée dans le coeur de chaque Française, Français ! L'horreur, une désastreuse facétie de l'histoire, un évènemment   inimaginable et tellement affligeant.

Tristesses infinies, l'histoire et la mémoire se  consument sous les yeux de la France et du Monde sidérés...  On ne peut  ne plus correler cet accident au cours des évènemments  qui  bouleversent  le Monde, dans son ensemble ! Trop de signes valent mauvais augures et alertes évidentes.

Tout de l'édifice  s'effrondrera, le feu se propage trop vite et en tout points  ??? Est-ce là le fait d'un unique foyer  ? ... L'incendie a progressé si rapidement, dans une structure de poutres et de madriers lourds, denses, épais, difficiles à embraser ? Grosses interrogations, tout de même, le doute s'installe, il y a là des explications  à donner quant aux caractéristiques d'un tel embrasement, à cette hauteur, alors qu'aucunn réseau électrique, justement, n'équipe l'étage et le niveau où le feu s'est déclenché !...

Tous nos voeux accompagnent les Femmes et les Hommes du Feu, qui le combattent ! Puissions-nous ne jamais déplorer de victimes parmi eux ! Courage ...

Ce soir, toutes les églises s'embrasent, le tocsin s'emballe, il ébranle le Choeur de toute une Nation  mais également celui des autres  nations, à travers le Monde, au-delà des Confessions. L'Antre de la prière, de la Pensée, du mystère de la Foi brûle. Il en aurait été  de même pour chaque édifice, au-delà de la magnificence

!

CORSICA...GO56

 

 

NÔTRE-DAME DE PARIS  

 

Notre-Dame est bien vieille : on la verra peut-être
Enterrer cependant Paris qu’elle a vu naître ;
Mais, dans quelque mille ans, le Temps fera broncher
Comme un loup fait un bœuf, cette carcasse lourde,
Tordra ses nerfs de fer, et puis d’une dent sourde
Rongera tristement ses vieux os de rocher !
Bien des hommes, de tous les pays de la terre
Viendront, pour contempler cette ruine austère,
Rêveurs, et relisant le livre de Victor :
— Alors ils croiront voir la vieille basilique,
Toute ainsi qu’elle était, puissante et magnifique,
Se lever devant eux comme l’ombre d’un mort !

 

GERARD DE NERVAL 

Odelettes

 

incendie_notre_dame_fleche_m