GRAND_SUD__I_

 

Les vagues étaient aux oiseaux libres du Grand Sud de l'Île de Corse ; ils nous invitèrent en maints lieux,  si proches les uns des autres, déclinant des fronts de vagues enivrant l'imaginaire des  possibles extra-vaguants. Choeurs océaniques ! 

 

 

A_PUNTA_MAIORI_SUD_DE_CORSE_

 

 

Comme si le printemps s'était acquitté d'une dette contractée au coeur de l'hiver ! Telle une épiphanie renouant avec le sain ordre des  choses.

Une île frangée de blanches écumes  ravit l'adage et les Saints de Glace. La tempête  hivernale s'est invitée au temps du muguet, saupoudre les hauteurs et les sommets de la plus haute montagne tombée  dans la Grande Mer.

Rivages irradiés de vents et de vagues neigeuses. A la vie, à la mort, tel un  pacte d'alliances avec la vérité  irréfragable des choses que la modernité distance, hélas ! Je suis donc je doute, si loin de la raison raisonnante s'égarant dans les arcanes de la futilité et des vanités...

Quelle moisson d'images me valent l'errance et la solitude, cet appel irrésistible auquel je réponds sans failles ni détours.

 

TESTARELLA_SUD__DE_CORSE_

 

 

 

Comment  retranscrire  l'étant  subliminal que les éléments harmonieux composent à l'instar d'une céleste fresque, à l'orée des mondes et des ciels  mouvants ! Peu me chaut si l'on montre le trou noir absorbant une étoile, quand à la  portée de la main,  s'ouvre  des cieux féeriques, d'autres latitudes à deux pas des faubourgs cultivant la laideur pour du métal   ? 

Qui en est le grand ordonnateur ? Est-il sage  de se poser la question,  resterions-nous les pieds sous terre en accréditant la thèse d'un probable dessein universel, intelligent, issu du néant ? Hasard et nécessité  ayant pourvu, avant ou avec le temps, à ce que nous sommes

... 

 

A_PUNTA_DEL_SOL__SUD_DE_CORSE_

 

 

Ainsi, redonner à la découvrance, à l'observation dépouillée leurs lettres de noblesse, emplies de poésie.

La musique, les arts visuels, la peinture, la danse, le chant, la sculpture, s'invitent, nûment, librement, sans fin, sans jamais démériter.

Tout ce que la Nature en elle recèle, dévoile sous nos yeux devenus  hélas ! absents ou aveugles, un pan de  vérité  indissociable du Tout, renvoie  au mystère du souffle qui en anime le sens, l'essence

!

- MARIN - 

Propos sur la Nature 

Témoignages de grands sites extrêmes,( 6 ), depuis l'Île de Corse hivernale 

 

PHIKARIA_SUD_DE_CORSE_

 

ULMETU__STREMU_PUMONTI__SUD_DE_CORSE