GLAIEULS_SAUVAGES__PIALE_BUNIFAZZIU

 

 

A ces heures du jour  tardées

que la brise  dolente   

mélancolise

Au souci     à l'unique regret

d'une pensée 

que les vagues emportent au large

 

Sac et ressac griment 

sans fin     sur la grève

l'inaccessible quête

l'improbable  rendez - vous

à ne plus manquer 

 

L'absence       pour unique compagne 

songes de nous que le poète-chanteur

rappelle en choeur

au mois de Mai

 

Îlots de ressouvenance 

du jeune âge 

ou l'enfance d'un baiser volé

volées de fleurs

voeux envolés 

 

 

- MARIN - 

A la Recherche du Temps Perdu 

1 ère Écriture  58.98.4569