MARC_CHAGALL_

 

 

RETIENS

 

Retiens le jour    saisis la ramure  lancéolée des possibles 

La nuit    cueille la  Lune   prends - la entre tes bras

Tout passe      tout  va  si vite

sur un quai de gare 

à Orly

le dimanche

 

Apprends toujours des signes du ciel et de la mer

au vol de l'essaim

imagine le temps qu'il fera 

et que les dictons jadis 

auréolaient  de rêves et d'images

aux lices  de l'incertain

 

Quant aux oiseaux   qui ne sont plus de concert

lève-toi      juste avant Frère Soleil

Aie  pour compagne  l'aure des vallées 

et écoute dans les lointains  protecteurs 

Le peuple migrateur  se cache pour chanter

 

Retiens la nuit comme une chanson

parle-lui d'amour

quand tu t'en iras

à la question qu'elle te posera 

 réponds-lui 

 

 " Devine " 

 

- MARIN -

A la Recherche du Temps Perdu