TROMBE_BASTIA__15_JUILLET_2019

 Une trombe d'une telle ampleur reste un phénomène très rare ; inédit en Corse !  Nous pourrions  à court terme  assister  à des tornades de ce gabarit, sur les terres, causant de terrifiants dégâts. Ce n'est qu'une question de différentiel de températures affolant les turbines ascendantes et descendantes de l'air, en mer, sur les littoraux, dans les terres

***

 

L'épisode de nature thermodynamique   que nous venons de connaître, ce jour, en région Bastiaise, valide l'entrée dans un autre ère : l'Air-Pocalypse ! Ne versons   point  dans un catastrophisme primaire. Mais au nom d'un  jeu de mots, certes tangible !  Également, pour ces extrêmes qui deviendront de plus en plus nombreux, répandus, violents, soudains, démesurés  ...

Nous avons évoqué les principes  thermodynamique élémentaires qui s'applique  aux champs multiples de la météorologie, de la climatologie, de la géographie physique. Voici une dominante dite transversale dont les effets affectent  et acuitisent aussi bien le temps qu'il fait, le type de climat que nous sommes  sur le point d'engendrer sous nos latitudes jadis tempérées.

Ce que nous observons et constatons actent une liste  des facteurs et des paramètres aggravant un contexte détonnant, explosif. Il n'est pas étonnant d'assister  à des trombes d'une telle ampleur,  des tornades dévastatrices dont les images pourtant  nous parvenaient jusqu'à ce jour  des USA, de l'Oklahoma.

 

RÉCAPITULONS LES SOURCES D'ENERGIES EN PRÉSENCE 

LES INGRÉDIENTS D'UN COCKTAIL MÉTÉO  EXPLOSIF 

 

- Fortes chaleurs, épisode caniculaire durable et étendu,  pics de chaleur, flux de Sud en provenance  du  Maghreb  / Sahara.

- Élévation rapide  des températures moyennes de l'eau de mer, surtout pour les zones littorales : Supérieures à 28 ° C ! Que nous réserve le mois d'Août ? Et l'automne ...

- Élévation inquiétante de la surface des sols non boisés, labourés, urbains, etc ! favorisant les mouvements d'air convectifs, de puissants cisaillements d'air.

- Apports anthropiques  saisonniers de  chaleurs dans les ciels, qu'une situation de bordure et de marais barométrique amplifie, sans oublier les effets de serres multiples.

 

PRINCIPES ACTIFS

 

Une masse d'air froid en Altitude  vient au contact d'une masse d'air chaud et humide en basses couches, en surcroît au-dessus de la mer. Les deux masses générant  ainsi un puissant conflit et des lignes de  fronts orageux  hors-normes. L'air froid pénètre tel un coin dans l'air chaud et, le rejette violemment  en altitude.

Les très forts dénivelés de l'Île amplifient la soudaineté et la vigueur  des phénomènes.

Ce différentiel de températures, de pressions, les fortes ascendances et les cisaillements de l'air engendrent de véritables turbines thermo-dynamiques dont nous voyons directement les  effets  au niveau de la mer, sur les terres, ( précipitations diluviennes par unité de temps court, en un même lieu).

Plus nous réchauffons, plus ce type de phénomène prendra de l'ampleur, sans limites, avec une très forte  probabilité de destruction  et de  catastrophes naturelles connexes et associées. 

Lire et décrypter l'état et les signes évolutifs  des ciels. Les éléments naturels  se manifestent sans se cacher. La modernité leur donne de quoi  décupler force et énergie, exacerber les situations dites paradoxales, au-delà de la saison, de la raison.

Il est fort à craindre que ces trombes marines ne poursuivent leur course sur les terre, se métamorphosant en de redoutables tornades. Le cliché ci-dessous en est l'illustration

ATTENTION

 

A SUIVRE

CORSICA...GO56

 

 

Enrico_Tosi_Tornade_Pietranera_