CORSE_1300_M__ET_31___C_

 

 

CORSE     CANICULE 

 

COMMUNIQUE 

 

L'été 2019 n'a pas dit son dernier mot ! Août risque de redoubler de chaleurs Extrêmes. Serions - nous en  passe de connaître ce que l'Australie aura traversé durant son été / et au début de l'automne  austral 2019.

Un record  de température battu ne signifie  rien en comparaison avec  plusieurs  épisodes durables de fortes chaleurs, de valeurs  extrêmes.

L'EUROPE EN SURCHAUFFE 

Il fait plus chaud à PARIS qu'à TIMIMOUN, dans l'extrême-sud algérien. On se réfugie derrière les STATS, c'est plus  rassurant ! Mais que les Politiques en vacances, aux affaires juteuses,  se disent que d'ici 5 ans, ils réviseront les copies de la sur-production et de la  sur-consommation, avec des extrêmes à ce jour, encore inimaginables. Le temps ne connaît pas  de limites 

?

 

IDEM EN CORSE ET POURTANT / LISEZ  PLUS BAS

 

TEMOIGNAGES FRANCE 

 

http://www.leparisien.fr/societe/canicule-vos-recits-d-une-nuit-de-fournaise-en-ile-de-france-25-07-2019-8123595.php

 

 

 

Cela vous agrée - t - il  " d'oublier  " l'Île de CORSE, lorsque des températures supérieures à 40 ° C,  voire plus, touchent et impactent nos villages, nos agglomérations, les bords de mer  suffocants, lorsque la nuit les maintient dans les maisons sans climatisation à près de 31 ° / 32 ° C, pour des températures extérieures ne descendant plus sous les 27 / 28 ° C, à la campagne en surcroît ? 

Les effets d'un vent de secteur Est, surchauffé en plaines, gravissant ou dévalant  les versants Est / Ouest de notre Île, ne font qu'aggraver la situation, notamment vers les villages, souffrant d'inversions de températures ! 31 ° C  à 1250 Mètres, en bord de torrent de montagne.

Des centaines de témoignages nous parviennent, des questions, des interrogations et inquiétudes gravitant autour de cette absence totale de vigilance concernant la CORSE : "  Pas de  vigilance particulière sur la Corse  "  ! Que vous faut-il ? 

??? 

Jouez-vous avec des moyennes locales et référencées, réductrices, qui ne traduisent absolument pas la généralité d'un territoire insulaire chauffé à blanc,  une atmosphère carrément insoutenable, dès le lever du soleil ?

Vos chiffres, noyés dans  les mouvances et les arcanes des  moyennes,  ne rendent pas du  tout compte de la réalité  de terrain

!

Sans réfrigération autre que les ventilateurs, plus de 12 ° C séparent l'intérieur  d'une vieille maison avec la température sous abris relevée dans le courant de l'après-midi,  qui dépasse allègrement les 42  ° C  ! Rouvrir les maisons,oui, mais après 2 heures du matin ! Encore, inédit ...

Il nous est impossible de tenir, de prolonger une marche  au soleil, en chemin : du jamais vu !

Relevés réels moyens, maximales et indices HUMIDEX, ( chaleur / humidité ),  nous placent  au moins  en Vigilance Jaune à localement ORANGE

!

Après le passage des chenilles, du mois d'avril 19  à aujourd'hui, des pans entiers de chênaies et d'arbouziers ne reprennent plus, semblent sécher sur pieds ;  à confirmer ! Ce qui s'avèrerait être une catastrophe écologique bien en marche...

Le Mercure va encore monter et il n'est pas souhaitable  de maintenir pareille omission, en cas de persistance à l'identique, un aparté  très certainement volontaire et,  à quelles fins !  L'altitude n'y faisant absolument rien, bien au contraire...

Cela fait plusieurs  jours que  MÉTÉO FRANCE ignore de façon plus que discutable le contexte et les situations d'extrêmes chaleurs que nous  subissons, dans la durée, le jour mais aussi les nuits ; tous les paramètres sont réunis, sachant que les indices et les seuils -   risques incendies / forte sécheresse  -  sont plus que dépassés.

Il y a de grands dangers  liés  à une telle canicule, aux pics extrêmes de chaleurs rencontrés,  de la moyenne montagne au littoral, sans oublier les quartiers et les zones urbaines  acuitisant les manifestations d'un épisode hors normes. 

On focalise sur Paris ! Mais du désert français ?  La CORSE, grimée en vert, franchement, ce n'est plus sérieux du tout ... 

Jongler avec  les mots et les acceptions aurait tout de même une certaine limite !

Pic de chaleurs, PICS de chaleur, Canicule, Canicules localisées, les formes du dérèglement climatique actuel ne  s'encombrent pas de ce type de nuances et n'épargne ni le malaise, ni l'accident de santé.

OLA  !   

MÉTÉO -FRANCE ET DES BUREAUX  CLIM  -   ATISES  _    ( ATTISÉES )

?

POUR

CORSICA...GO56

SINDIBAD LE MARIN 

ET

PAPA TANGO CHARLY