RESTAURATION_BOBINE_

Sois de ce bar à vin. Partages-y  le pain quotidien ... Qu'en cet instant naufragent les maux des mauvais alcools. Entends-tu  l'appel de la Mer

***

 

 

 

TOURNE LA ROUE


Sur la terre   tourne la roue
Ne t'en retourne pas
En mer  garde pour unique reflet
ces nouveaux horizons
que  les vents t'ouvrent
au firmament viride des origines


Cingle     marin
abreuve ta folie
appareille et que l'infini te retienne
comme une promesse
l'espoir
ton Eau-Delà
allégorique


Point de marée humaine
qui heurte l'étant
mais le vacillement équinoxial des eaux
que la triade Séléné Artémis Hécate
commandent
aux guises sidérales
depuis la nuit du temps


Il est des songes Höelderlin
qui ne trompent guère
Novalis en  était  déjà
à l'aube de la céleste romance
Sois de leurs embruns
participe du tout
au prix de la vacuité
que tu nommes
Sagesse

!

- MARIN - 

Eau-Delà 

 

PAIN_ET_VIN__

 Restauration d'une vieille bobine industrielle ; elle servit de plan de découpe des trophées de chasse, abandonnée dans le maquis. Des heures sans compter à extraire du bois, au soleil mordant des canicules, le sang versé des abbats et des pauvres bêtes ! Ôter l'odeur de la mort que le bois, malgré lui, retint durant de années. On aura tenté de lui redonner les couleurs du miellat du maquis, les ors du miel et de l'automne, la blondeur orangée  des bois Laricciu. On y déguste désormais le pain artisanal, le vin vendangé à la main, le fromage de brebis. A cette table, tu t'assoies et  tu oublies toutes venaisons, hautes et basses,  pour toujours

!

LE_BAR_A_VIN_