Pesticides

ECOCIDE ET SCANDALE SANITAIRE 

LE LIEN 

 

 

https://www.francetvinfo.fr/economie/emploi/metiers/agriculture/pesticides-le-gouvernement-lance-lundi-une-consultation-pour-fixer-une-distance-minimale-entre-les-champs-traites-et-les-habitations_3607093.html

 

LAMENTABLE 

 

Et ils se targuent d'être  ainsi le premier pays d' Europe à instaurer des distances entre les terres polluées à l'extrême et les autres, le voisinage ! Mais nous  les invitons d'urgence à rejoindre 

MICHEL SERRES 

LE PACTE NATUREL

 

Pour  leur  envoyer à la figure ces mesures consternantes qui pérennisent les engrais infectes, les pesticides et les herbicides responsables de la destruction de toute la chaîne alimentaire, de la disparition de plus de 400 millions d'oiseaux à travers l'Europe, de la contamination des nappes phréatiques, de la  disparition des abeilles, de la pollution des eaux fluviales et de mer, des sols en profondeur.

Encore une honte, un scandale, une OPA meurtrière sur l'état de Nature que le droit achève, au terme de cadres et de décrets à sens unique, ignorant justement  ce fameux Pacte Naturel aujourd'hui vital.

Sources d'empoisonnements, atteintes graves à la santé physique, il est grand temps de promouvoir et de mettre en oeuvre conditions et mesures visant à généraliser l'agriculture biologique dans le sens noble du terme, sans dérogations, drastiquement contrôlée ; c'est une urgence à terme, à très court terme qu'il faut traiter. Les répercussions causées par  l'empoisonemment des terres et des eaux  s'avèrent déjà multiples, suivent une courbe exponentielle.

L'actuel débat reste un faux débat de manoeuvres  essentiellement  commerciales et hautement  technocratiques. Le puissant Lobby des matières chimiques pèse lourd en bourse et sur les marchés financiers. Les guerres de chapelles desservent l'information et la vérité. Mais le bas blesse et tue ! 

La grande distribution n'aura jamais autant vendu de produits  indésirables de types pesticides et herbicides, faisant du chiffre et des profits, permettant  d'installer dans la durée une agriculture de masse et intensive, une mono - culture exclusive.

Une situation allant de paire avec  la multiplication des résidences secondaires, des complexes touristiques, et de ces jardins  associés, quasiment artificiels, gavés de produits tueurs, assassinant en silence la biodiversité. Ces gens - là ignorent  sûrement les effets des vents, de l'évaporation, des pluies, du ruissellement, des fortes chaleurs  : 

ASSEZ 

Sachez que l'animal, l'insecte, l'oiseau, les micro-organismes en terre, l'eau, les limons ne connaissent pas de frontières. Il est pourtant clair que la terre  ne nécessite  aucun de ces apports. Le monde spécule sur le temps, l'algorytme dévastateur sur - production  / sur - consommation, quoiqu'il en coûte à l'Environnement, à la vie, au respect de la vie. 

Vaste problème de  société, de civilisation, éminemment écologique, pathologique. Nous sommes au coeur d'un écocide majeur.

A l'instar de la Transition Écologique, l'état  et les communes, via  les régions,   doivent tout  entreprendre afin de d'aider et de participer au financement de la Transition Agricole Biologique, aider le Monde rural et Agricole, de la formation aux projets à entrer de plain-pied dans une ère nouvelle de reconquête de biodiversité et, non l'inverse, avec des moyens parcellaires  totalement inopportun et très dangereux.

Il en va de même pour ce qui concerne l'ensemble de l'élevage, d'un bout à l'autre des processus

!

 

CORSICA...GO56