BACKSIDE_SLASH__

RIDER  " CPP "

Un indicateur de  réussite infaillible / 

L'amplitude et le volume de la gerbe  !  Ici, un minimum, timide, peut mieux faire  " CPP " 8/20 !

HACK_BAKSIDE_TRIBORD_01__BALISTRA__3_

 

***

Les vents et les vagues manquent à l'apel de l'automne météorologique. Nous avons tout perdu, sur l'Île de Corse, depuis la montée en puissance du dérèglement climatique, de l'avènement connexe de la  cinquième saison...

Il fut un temps, les épisodes de Mistral et de Libecciu se succédaient, déjà, duraient !...

Alors, nous  évoluons entre  des articles  relatant l'évolution d'une  triste époque et ceux, plus techniques, spécifiques des activités extrêmes qui nous portent aux avant-postes de l'observation, du relevé de données, d'indices et de signes très préoccupants pour l'avenir.

Pourquoi, ici, sur cet Espace 100 % Nature, n'évoquer  qu'un aspect de pratiques  riches, intarissables, porteur d'espoirs dès lors qu'elles  concourent,  par  des expériences infimes et modestes à réveiller, bouger, mobiliser les consciences, confrontés que nous sommes à de  très graves manquements de la part des politiques publiques.

Les moyens ne manquent plus ! Nous les avons ; il est encore  possible, à l'individuel, collectivement, chaque jour,  d'amorcer  et de réaliser un virage aussi radical que le 

BACKSIDE SLASH 

 

Effectivement, un move vague que l'on amorce suite à un franc Bottom Turn dos au vent, ( Backside Surf ), ample, rapide, susceptible d'accélérer dans la partie  énergique de la vague ; 

Le waverider  doit remonter franco, balancer  son mât au vent au moment où la spatule dépasse la section. Ce placement au lof sera proportionnel à l'intensité  et au rythme du Turn, en haut de la vague. 

Si la main arrière recule, c'est bien pour neutraliser  au moment,l'instant le plus délicat, le gréement, autour duquel s'organise une prise de carres  sans compromis, on dira brutale, extrême, offrant la carène à la lèvre, à la partie creuse et verticale, au bowl.

La relance est immédiate, explosive, plus ou moins perpendiculaire à la pente, selon  le type de vague rencontrée.  Chercher à ne point perdre en vitesse, à reprendre  un contrôle main arrière  dynamique, sans  toutefois brider la voile et décrocher.

Le must étant de s'appuyer, à contre-bowl, soit sur le curl, la mousse, assurant ainsi un retour plus " amorti ".

C'est un Move splendide, à réaliser Babord et Tribord, en complément du Backside Surf classique. De là, il existe tellement de variantes, de possibilités d'évoluer, de créer, d'affirmer son style !

 A consommer, sans modérations, sur tous les types de vagues, voir dans de plus grosses conditions ; il conviendra d soigner tout particulièrement le timing, donc le placement, sans oublier que le Bottom Turn  représente 60 %  de la réussite du Backside Slash

!

A SUIVRE @ BACKSIDE SLASH DANS DE PLUS GROSSES CONDITIONS + GERBES + RADICAL OLD WAVE ATTITUDE

 

CORSICA...GO56

______________________________________________