NOUS SOUHAITERIONS NOUS TROMPER 

MAIS 

 

Si  l'on en croît les Modèles utilisés par le  Site Météo  Interactif  WINDYTY / WINDY.COM, le Pourtour Méditerranéen  français devrait recevoir  copieux, grave, intense dès demain, de Perpignan aux Bouches du Rhône et dans l'intérieur des terres... Pluies torrentielles, vents violents, mer grosse au large et vagues de submersion aggravées par le débit des cours d'eau en crues !

Vigilance Rouge probable, selon nos estimations et prévisions,  pour le Sud de la France ...

CORSE 

Mais qu'il nous soit  permis de douter quant à la configuration et à  l'évolution Météo-Climatique sur  l'Île de Corse, à l'Est  du 6 ème Méridien ; en effet, " KALLISTÊ " risque fort bien de connaître et de vivre un fiasco quant aux prévisions  de précipitations. Une pluie  providentielle qu'elle attend et serait en mesure de recevoir, selon les normales de saisons et non un bombardement ...

 

POURQUOI

 

Tout simplement parce que nous resterions en marge de ce système perturbé, dont tous les paramètres se renforcent en remontant sur le Continent, avec de violents contrastes de masses d'air à la clé.

Nous sommes en  situation de bordure, avec des entrées maritimes en basses couches, un air humide sitôt et depuis des jours " phagocyté  " par des hautes pressions en altitude,  indéboulonnables 

???

ANOMALIES

 

Il devrait pleuvoir !  Si tel n'est pas le cas : de très grosses inquiétudes à craindre. La nature ne saurait attendre ...

 

D'autre part, l'air chaud remontant du Sud-Est  et Sud-Ouest du bassin, le faible fetch que constitue la distance Italie / Corse, ou Corse - Sicile, voir plus bas,  de l'air plus sec en provenance du MAGHREB,  ne permettent  plus à la masse d'air de se charger suffisamment en humidité, de provoquer un gradient adiabatique favorable à l'émergence de la pluie ! 

Un système nuageux  de l'étage moyen à bas,  certes se forme, bute sur le massif Corse, mais sans donner d'eau ou si peu, très localement.  Blocage Météo aggravé !  Les vents forts d'altitude ré - assèchent cet air qui se trouvait en cours de saturation en passant au-dessus d'une  mer encore très chaude, avant de surchauffer en  surcroît, en dévalant les versants occidentaux de l'Île ...

Puissant  effet de Foehn, températures rivées sur la barre des 30 ° C, avec des  envolées vers les 32 / 31 ° C  ! Terribles effets de chaleur. Insensé, déraisonnable pour la saison mais c'est ainsi. Et si la situation devait se présenter sous ces auspices, alors, toute l'attention et la gravité s'imposeraient.

Le déficit hydrique est tel que dans l'extrême - sud de l'Île de Corse, ce sont des hectares de forêts de chênes qui roussissent et meurent. Comme si l'incendie était passé cet été !  Une réalité  très préoccupante. Les champs demeurent brûlés et ne reverdissent toujours pas !  Jusqu'à quand ? 

L'EAU MANQUE ET  CE DÉFICIT SE FAIT RESSENTIR A TOUS LES NIVEAUX DE LA VIE ET DES ACTIVITÉS DES POPULATIONS

Des pluies régulières et non torrentielles, qui durent, qui nourrissent les terres en profondeur, voilà ce que nous attendrions et qui apaiserait nos inquiètudes

§

 

- MARIN - 

RÉCHAUFFEMENT ET DÉRÈGLEMENTS CLIMATIQUES 

A SUIVRE 

 

________________________________________________________________