COUP_DE_VENT_D_OUEST_ET__FORTE_MER__AU__RIVAGE

Une mer particulièrement haute pour un Grand Frais de secteur Ouest ! Gare aux surcotes et marées de Tempêtes hivernales,  Grand Sud Île de Corse.

Vous trouverez  sur ces pages un ensemble de photographies à agrandir qui rendent compte de conditions de mer déjà  fortement établies pour la zone marine Rivages

***

 

Une mer toujours chaude pour la saison et, partout, en mer Méditerranée ; Des cotes moyennes donc plus élevées ! L'air froid, notamment  plus lourd, en surcroît   lors des épisodes anticycloniques ajoute à ces niveaux. En outre, relevons les phases lunaires et les coefficients de marées, certes minimes, mais tout de même conséquents. Il ne manque que les  coups de vents  pour générer de sombre tableau futuriste et de submersion. 

Venise sous les eaux :  Des  relevés jamais vus quant à l'ampleur de la sur-cote !

En mer, comme en navigation, lors de forts coups de vent, il n'est plus rare d'observer  ces amplitudes où mer du vent, houles juxtaposées, basses pressions et forts grains au large lèvent des ondes qui  occasionnent  aux rivages  de fortes  vagues de submersions.

L'automne sera ainsi très marqué, cette année, avec une entrée dans l'hiver  assez tardive, très lente, sujette à des amplitudes de géothermie marines importantes. La mer reste  toujours relativement chaude et homogène en profondeur. Soit une situation propice à l'émergence de centres dépressionnaires à " coeur chaud ". Il est difficile d'en  prévoir la trajectoire et  donc le secteur précis des vents associés, leur durée et évolutions. Quant aux flux de secteur Sud, - SE / SW / S -, ils seront encore bien présents et persisteront, entrecoupés de Vents de NE à WNW

 

De très grosses écarts et décalages sont à noter  quant à la lecture et l'interprétation des modèles, depuis plusieurs jours. Des réajustements permanents qui  rendent compte d'une ceraines approximation malgré les recours actuels aux outils numériques ultra-perfectionnés. La science météorologique demeure aléatoire, voir encore et toujours  inexacte.

Voici un cliché, saisi à quelques dizaines de mètres de la côte. Nous apercevons une onde qui diffracte et s'oriente en fonction des isobathes, par rapport aux dessins de la côte. Nous en vîmes souvent, en hiver, depuis 4 ans qui pouvaient doubler voir tripler de hauteur et de masse : phénomènes effrayants ! 

On peut s'attendre lors des premières tempêtes de l'hiver  2019 à des épisodes particulièrement violents, imposants, étendus  et profonds, des valeurs en pointes de vents dépassant allégrement les 100 Noeuds, en Mer Méditerranée et, plus  particulièrement vers les Caps majeurs de l'Île de Corse, Bouches de Bonifacio, extrême pointe du Cap Corse.

Ceci ayant valeur de témoignage, à l'attention de la sécurité en Mer, dans le Détroit Corse - Sardaigne et mer de Ligure -  Cap Corse

- MARIN - 

Gros Temps et Tempêtes Île de Corse

Archives 

 

MASSIVE_ET_HAUTE__FORTE_MAREE_DE_COUP_DE_VENT_

 

Très épaisses, massives, de plus en plus hautes, les vagues étendent leurs potentiel de submersion et agressent désormais les rivages. La côte Occidentale devrait contenir pour un temps les aasauts d'une mer de plus en plus haute lors des épisodes de forts vents, de pluies - inondations. Quant au trait de côte oriental, dans un futur très proche, il sera vain de  vouloir  et  / ou espérer contenir les assauts de la mer Tyrrhénienne

________________________________________________________