TRES_BEAU_BACK_SURF_TUNARA_RE_ENTRY__3__002

 

 

 

 L'hiver  frappe  à la porte. Monte l'appel du monde  du silence et des nues  inconnues... Nulle retenue, nulle entrave mais cette allégeance  sans conditions, un Eau-Delà de Tout,  transe-lucide,  un univers à part 

!

J'ai tant de rêves  à rêver,  encore et demain. Horizons chimériques de Nous partagés, dilués, libérés ... Un Eau-Delà, ailleurs, en mer, comme - une philosophie de l'errance ;  autant d'ouvrages, de théâtres, de cirques  à ciels  ouvert où planer, vaguer à l'âme  des mondes vrais, hors  du temps, si près de la fin et de l'origine des choses essentielles que les dominants ignorent  !

  Je me nourris  de l'autre, d'elle, de celui qui écrit, qui relate et révèle sans frontières, depuis les hautes vires de la poésie. L'on y  voit plus loin que les brumes cathartiques de nos  alcools rares et si précieux.

L'on  s'envire de féeries,  des arts malléables, en paix et plus que jamais serein  ...

Merveilleux allants valant sains élans, sans détours !  Élévation, chute, traversée :  peu me chaut le sens du départ.

Un  corps   s'affranchit d'une gravité  qui ne lui  appartient déjà  plus. Quel en est le prix,  la mise, le risque, l'issue, l'importance ?

Les termes de l'échange désormais impalpables paraissent insignifiants. Je ne connais d'autres clartés  que les extrêmes, cette soif d'absolu où l'être lentement  se dissout et s'ente, plus léger, au vol des migrateurs, comme une  hypothèse,  un sursis, une escale, plus que jamais de passage, si jeune et si vieux à la fois.

Les mots  enivrés d'encens vaincront le faix  qu'ils  traînent. Un jour est prévu !  le jour, bordé d'inconnues.

Cercle des renaissances, souveraine palingénésie, lumineuse épiphanie ! J'arrive,  marin, pèlerin. La traversée imagine  un autre monde, à la traîne des étoiles sans nombre que les vents stellaires emportent à tout jamais, en guise de tout, de rien, d'illusion.

Être ou néant, instant, espace-temps,  d'avant l'instant zéro, le vide prodigue de la folie : qui suivre, qui croire, qui  louer sans prière ?...

Mais que m'emportent ces liquides coïncidences, délirant que je demeure à la tangence des vagues fluides,  à l'empenne ouatinée  des vents bleu-Scandola.

Je rallie les rives d'une mystique hybride dont  les  éléments composent et convoquent un brin de conscience, humblement furtif...

Il est des fragment d'éternité qui poudroient l'alliance et le pacte qui sont  les nôtres !  Tel le faisceau  augural  des comètes  brasille  sur fonts de Voie Lactée.

Je vacille,  entre  deux infinis ! Ô  intarissables " Pensées " de nous - divergeants. Laissons l'ancre au fond du port, toutes voiles dehors, cinglons, recouvrons  la constellation de tous les  possibles

!

- MARIN - 

Enigme &  Fragments

A SUIVRE 

!

Je reviendrai évoquer la longue nuit de l'hiver. Il est d'autres latitudes extrêmes dont les vents tracent de sublimes parallèles, esquissent des mondes  parallèles

 

_____________________________________________________________