GREVE_17_DECEMBRE_2019

 

Terribles images !  Le gouvernement  mise sur l'exaspération et la confrontation d'une partie de la population contre l'autre ... Il est certes moins coûteux d'attendre, de compter les points, d'assumer les exactions commises autour des  manifestations que de  négocier réellement, de concéder des perspectives égalitaires plus  que légitimes et  vitales pour tous les grands perdants des réformes pléthoriques menées depuis mai 2017. Les technocrates ont tout prévu, ils manigancent, temporisent, retireront via les armes tous les marrons d'un feu social généralisé mais qui se consumera aux termes des privations, à l'agonie. Situation insupportable, sur fonds travestis de démocratie.

Méprisant, insultant, sourd aux messages du Peuple en colère et à justes titres ! De l'impudence, du mépris, de l'indifférence, de l'arrogance  confortant l'assurance  des dominants implacables !  Soit un système bloqué qui s'arc-queboute sur les privilèges, la richesse et ses sources, les travers d'une mise en esclavage de la population active et, surtout des  catégories socio-professionnelles les plus défavorisées.

L'état  joue du rapport de forces, forces armées obligent ! Les Ministres se moquent du monde en annonçant des hausses du SMIC en 2020 de 15 Euro par mois, d'un minimum retraites à 1000 Euro ! N'avez-vous pas honte, mesdames et messieurs ? Est-ce ainsi  que vous convoquez les valeurs de la République :  Liberté - Égalité - Fraternité ? Quelles insultes, outre le flou que vous entretenez à des fins de calculs et de profits incessants ! 

Non, c'est assez, il suffit, revoyez votre copie LREM, Mr Macron,   quand son auteur démissionne pour avoir cumulé autant de rentrées d'argent, sous couvert de l'état complaisant, d'un premier Ministre lui accordant sa totale confiance ! Mais où sommes - nous, que  vivons - nous, que subissons - nous  ?  L'heure est grave et à  l'insurrection des consciences pacifiques.

Ce gouvernement doit prendre ses responsabilités, écouter la contestation et le mécontentement en se disant bien qu'il ne s'agit plus de la frange contestataire  et gauchisante de la France mais de la Nation Française prise en otage, soumis à l'OPA sur la vie, l'existence, quoiqu'il advienne, afin de sauvegarder  le  système financier ultra-libéral de l'ultra droite économique.

Que le mouvement continue, perdure, s'étende et fasse enfin comprendre à l'actuel gouvernement que la boulimie de réformes n'est pas la panacée. En effet, optimiser et faire évoluer l'existant, les acquis sociaux restent certainement la voix de l'équité, de la sagesse, de l'équilibre programmé, de l'évolution graduée, juste sereine et pacifique.

Au fait, le CAC40 passe la barre des 6000 pts ! Ainsi des Temps Modernes ; Jack London est d'actualité ! 

Quel est ce quinquennat qui angoisse, fragilise, déstabilise,  convoque toutes les semaines la violence inévitable prompte à enfumer et à dévier les problèmes cruciaux que vit le Peuple français dans sa grande diversité de rôles et de statuts ? 

 

EN  MARCHE  

VOUS NE PASSEREZ PAS  ET PLUS EN FORCE 

ASSEZ 

A la Crise des Gilets Jaunes  succède le ras - le - bol général de la rue. Toute la France dénonce le désordre établi, l'atteinte au travail, à la liberté, à l'égalité, à la fraternité bafouée. Le règne Macron sera à jamais entaché à  la révolte  des Gilets - Jaunes, à la contestation de la rue durable. N'espérez pas, Mr Macron, écarteler, fracturer le Peuple de France en laissant pourrir le contexte de fin d'années et de fêtes. Il en serait d'une attitude irresponsable et dangereuse pour le pays. La révolte gronde et surprendra par son ampleur et sa gravité

§

 

Ghjorghju d' OTA 

Pour

CORSICA...GO56

___________________________________________________________________________________