AU_BOWL__BACK_SURF_MARIN_

Une CONTRIBUTION  STAPS  qui  nous ramène aux fondamentaux et aux logiques mêmes du Surf "  moderne  " comme à  ces jeux  anciens qui,   du Bodysurf au Tow-In,   nous aurons  tout révélé. Les nouvelles pratiques, bio-informationnelles à l'envi, permettent  de survoler les éléments et les obstacles naturels avec panache et haute maîtrise, ( pour le Haut Niveau ) ! Il ya  encore  beaucoup de travail à accomplir ...

 

CPP___AU_BOWL___PETIT_

Rider "  CPP  " aux Bowls, Back  & Frontside ! Mais hélas ! les vagues restent  plus que modestes, 1.50 m, tout au plus, ce qui  éloigne le waverider de ses objectifs, les jours de gros. La valence affective  prime et l'emporte et, pourtant, Vitesse et Timing  donnent des ailes là où il convient, au moment  favorable. Alors, Windsurfers, la prochaine fois :  " Tous à l'Inside

 

 

LES MOTIVATIONS /  LE CONSTAT

 

Lors d'une session vagues, sur un spot de vagues, nous devrions voir et compter les Aerials Off The Lip, les Rollers Off The  Lip  accrochés au sommet des sections, enfin des Moves qui résultent   et témoignent de la conjonction de facteurs dynamisants propres au Windsurfer mais également inhérents aux spécificités du site de pratique,  aux conditions météorologiques et de mer du moment.

Les vagues se lèvent, déferlent, leur fréquence est élevée et la période généreuse. Mais il semble que nous évoluions bien trop bas, sous le vent, sur des portions du Line Up  qui ne laissent plus que de molles épaules, fussent-elles hautes et surtout, lorsque  celles-ci  masquent   une bonne partie du flux des vents.

Le Windsurfer, en ses dispositions  : Vagues,  ne peut ainsi s'en éloigner et  refuser  ces portions de vagues qui envoient et qui  jettent  loin devant, ne serait-ce que pour rattraper  la section  qui lève, pour de nouveaux ébats ...

 

UNE ÉTAPE A FRANCHIR EN WINDSURF DANS LES VAGUES  / UN SEUIL 

 

D'abord, sur de petites vagues ; on montera  en gamme graduellement ! Quelle sont ces portions que le Windsurfer  doit viser, dominer, survoler  ?  

_ Le Bowl, soit la partie de la vague qui  déferle et ouvre, qui lui arrive en face ; 

_ La vague elle - même, sur le point de  déferler, plus communément le pic, au plus haut de celle-ci ; un choix qui résulte davantage du placement et du timing  ;

 

LE  SÉSAME  " OUVRES-TOI  " 

 

En Windsurf, nous avons la chance d'être en permanence tractés,  d'aller vite, voire très vite ! La VITESSE est l'une des deux conditions de la réussite ; 

En deux, évoquons le TIMING, soit le placement sur la vague qui découle de la  TRAJECTOIRE du Windsurfer. Une résultante favorisant la tangente qui lui   permet  de décoller,   à l'instatnt T,  en un Point P, selon un angle d'envol   s'harmonisant et  s'alliant à  ces 2 puissants leviers que sont la Vitesse et le Timing.

Le Windsurfer  se trouve dès lors en situation de TMA, soit  de Challenge  Distance à couvrir  au-dessus de l'obstacle/ Temps en l'air favorable

En effet, les 2 composantes résultant  de cette conjonctions de facteurs, accordent au Windsurf soit l'envol bien au-dessus de la vague qui brise, soit une glisse d'autant plus allégée sur la mousse et la volute  d'écume que le Windsurfer aura engrangé de vitesse linéaire en optimisant une trajectoire tendue, régulière, précise.

LE CONTEXTE AFFECTIF 

 

C'est là, à notre sens, le point aigu, le noeud d'une situation qui pose problèmes. La vague est haute, massive, creuse ; le Bowl est souvent  très impressionnant et la lame également. On se sent très vulnérable. Il est vrai que l'angle d'attaque en impose, calme en cas de chute. Le Matos peut lui aussi y rester !

Le capital  affectif  doit être rompu à ce type de configuration ; la confiance est à ce prix. Il convient de tout balancer dans le Move, sans hésitation.

 

COMMENT ABORDER ET NÉGOCIER  CE STADE  CE PALIER DU WINDSURF 

EXPLOITER UN  MUR D'EAU EN MOUVEMENT

?

 

Tout  simplement en partant de haut ; ce qui suppose de se placer  au vent du Line Up afin de s'élancer  travers au vent, déjà en quête de vtesse ; à partir de  là, s'informer, sans cesse, sur l'évolution de la section et l'objectif, le point  à atteindre  pour envoyer ; 

-  Se mettre en situation d'accélération, dès le Take Off, dans la pente ; le travailler, en cas de nécessités,  user  des appuis et des carres, prendre de la vitesse en usant  de la partie propulsive de la vague ;

-  Doser la courbe de la trajectoire, bien plus tendue en vue d'un Aerial Off The Lip et carver davantage en cas de Roller, de virage en haut de section ou d'épaule ; 

- La tenue de la voile et les ajustements dépendront du Move projeté mais également de l'Angle Voile / Vent que vous impose le contexte de navigation.

Côté  du Bottom Turn, il existe  plusieurs variantes, dont la plus moderne qui excelle, également  très pointue mais redoutable d'efficacité.

- Enfin, au niveau de la Relance, il conviendra d'opter, toujours selon les conditions, pour une relance  prolongeant l'envol ou la glisse mais également, en cas  d'aléas et d'imprévu, assumer en  posant  dans le sens du déplacement de la vague, une épreuve  qui s'avère encore plus  technique

 

A SUIVRE 

- MARIN -

Contribution STAPS pour  le Windsurf dans les Vagues

 

CPP__ET_SON_QUAD_FANATIC__87_LITRES_

CE MOVE SERAIT  A TRANSPOSER  CI-DESSOUS 

!  

TESTARELLA__NW__HIVERNALE_

 

 Voici le type même  du Bowl où envoyer l'Aerial, pour ensuite rattraper la section qui  offre plus bas un autre tremplin, au Windsurf Frontside ! Mais là, Waverider, assures bien  ... Pas d'échelle sur ce cliché mais  il y a de la taille ! Le Zoom optique est mis à contribution... Pratiquer  le Windsurf c'est tendre vers ce point de tangence fabuleux et, s'envoler au-dessus d'un nuage marin !

SPOT CORSE 

 

____________________________________________________________