A SUIVRE 

 

Un  incendie s'est déclaré dans la région de QUENZA, en Corse du Sud  ! Si nous avions été consultants météo, nous aurions sans le moindre doute validé une VIGILANCE ROUGE,  dès hier soir,  

 

aux  VENTS  VIOLENTS sur notre Île, tout particulièrement  vers les  zones sensibles tels que les  Massifs boisés protégés, Parc Naturel, Forêts domaniales, outre une surveillance accrue, renforcée, dès la levée des vents, aux abords des communes limitrophes et concernées. Pourquoi donc mégoter alors que de nombreux épisodes tempétueux  touchent notre Île  fréquemment, ces dernières années  ? 

POURQUOI 

 

Parce que voilà plusieurs  jours que l'air  et les vents doux de secteurs  Sud ( ouest à ouest - sud -  ouest ),  remontent sur la France et baignent le bassin méditerranéen occidental. Ces vents accentuent les effets de  températures, en surcroît, par déferlement et EFFETS de FOEHN marqués vers la côte  orientale de l'île.

La Corse reste une Île à part ! Les effets  dus  aux reliefs sont surprenants et décuplent les phénomènes de  violentes rafales, de révolins, de tourbillons,  la force moyenne des vents ; Orographie et synoptique s'additionnent ! 

Sachez que le Sémaphore du Cap  Grosso, ( Cap Corse ),  relève une rafale à 105 Noeuds, ce matin, vers 7 h locales !!!  En Balagna, les 80 Noeuds sont  franchis ...  Nous sommes à près  de 100  m d'altitude !  Mais imaginons  ce qu'il peut se passer vers les crêtes  du massif Corse, le long des vallées de montagne orientées dans le flux des vents, entre 1000  et 2000 m d'altitude !

C'est dire les écarts aux prévisions que nous déplorons, l'usage souvent inapproprié de la VIGILANCE METEO, sous-estimant hélas les conditions réelles de terrains insulaires !

Nous savons de quoi nous parlons pour y  pratiquer des  sports extrêmes et en mesurer, apprécier  les possibilités de  sorties. Souhaitons que cet incendie sera contenu ! Il est difficile d'y croire, au regard de la force des vents ascensionnels et encore chauds  que  subissent les versants Ouest de notre Île. Il y a  48 heures, nous évoquions les signes du ciel, des signes enflammés, des nuages caractéristiques d'une violente tempête imminente. Les Anciens ne se trompent  jamais ! 

Alors, pourquoi mégoter et nous placer en Vigilance Orange quand s'impose la

VIGILANCE ROUGE MASSIF CORSE 

si on est capable  de discerner les vitesses réglementaires sur les routes, passant de 80 à 90 Km/h, selon  une étude des risques, pourquoi n'en est-il  pas de même  pour ce qui concerne le risque météo majeur ? 

Évoquons les conséquences  dramatiques  d'un tel incendie sur ces joyaux naturels de la Corse. Cela ne vaut-il pas une

 

VIGILANCE ROUGE MONTAGNE / MASSIFS 

ATTENTION

!

EN APRÈS -MIDI  ET DÉBUT DE SOIRÉE A LA PUISSANCE DE CETTE TEMPÊTE HYBRIDE  SUR LE

MASSIF CORSE ET PAR DÉFERLEMENT

 

Anton' Pasquinu d'OTA 

Pour 

CORSICA...GO56

 

___________________________________________