CORSE  VIGILANCE MÉTÉO   A ACTIVER 

 

SITUATION GÉNÉRALE ET ÉVOLUTION

 

Entre une puissante et brutale Dépression à venir, centrée  vers l' Irlande   /  Royaume - Uni, 

un vaste champ anticyclonique  au sud du Bassin Méditerranéen Occidental,

un Anticyclone  bien marqué sur l'Europe  de l'Est et Sud-Est pilotant de l'air  froid en direction de la Grèce, 

Un flux zonal ATLANTIQUE de secteur WSW à W,  tempétueux,  est prévu s'installer  sur le Nord, - Bretagne / Manche -,  et la façade occidentale de la France ce W-E et début semaine  prochaine. Dès Lundi, la situation va se dégrader  très fortement  sur la Méditerranée et le pourtour nord -  occidental du bassin, incluant les Îles Corse et Sardaigne, Liguria - Archipel Toscan.

A noter le minimum et le gradient isobarique associés  à cette  profonde Dépression océanique, évalué à 945 Hpa, ce qui est considérable, en bordure anticyclonique sous-jacente !

Le rayon d'action plongera donc très bas en latitude, entraînant une forte dégradation, soit le creusement d'une Dépression  dans le Golfe de Gênes / mer de Ligure. Les températures  mer et masse d'air méridionales décupleront l'activité des fronts en présence

PROBABILITÉS

Il est fort probable qu'à l'avant  et lors du passage des fronts très actifs à violents, nous n'ayons pas ou très peu de précipitations sur la Corse, doublé  d'un air sec à surchauffé par effets de FÖEHN très marqué sur les versants et les côtes Est de l'Île de Corse.  Gradient adiabatique sec et vents catabatiques donneront  des   renforcements de vallées, surchaufferont l'air ambiant. Cela reste toutefois à vérifier, selon l'étude des masses d'air en présence ! 

Des rafales de vent pourraient atteindre des valeurs similaires à supérieures  à celles que nous aurons  connues et déplorées  cette semaine, notamment  dans le 2B - Haute - Corse. Les crêtes, la moyenne et plus  haute montagne Ouest / Est seront particulièrement impactées par des valeurs de vent de secteur SW - WSW dans un premier temps puis de secteur  W à WNW en deuxième épisode liées à la traîne  sur-activée  par ce Flux zonal, nous pouvons d'ores et déjà le dire : Hors Normes. Des effets de déferlement relatif au vent sont à craindre !

Nous adressons  ce " Préavis " de Vigilance critique à la Préfecture, à la CDC, en espérant que les services  compétents activent  à bon escient le niveau de Vigilance qui convienne pour ce qui concerne les risques majeurs   associés, couplés, juxtaposés  :  Vents Violents et Risques Majeurs Incendies. Ils sont indissociables ! Tout le démontre.

Nous donnerons notre point de vue, forts de l'expérience et de notre connaissance des vents  régionaux, locaux et insulaires que nous entretenons, tout autour de l'Île de Corse, depuis des décennies. 

La Vigilance au sol a et  doit déjà avoir commencé, à tous les niveaux,  outre les mesures de traque, de chasse, de surveillance drastique à initier contre de potentielles mises à feu, des résidus d'écobuage pouvant toujours couver. Prévention  / Vigilance / Surveillance maximales. Que le maquis, la forêt  aient de bons  yeux, partout ! En appeler à la Population, via les mairies...

Notons encore une fois, -  au regard des températures diurnes très élevées pour la saison qui persistent - ,  lors de la  mise en place de ce prochain coup de vent à tempête : 

Que  les  premiers vents de secteur SW amplifieront les ressentis de chaleur - ( Surtout Corse Orientale, du Sud au Nord ) -

Que toutes les conditions  pour l'assèchement des végétaux - ( frondaisons ) -   sont désormais opérantes, malgré des sols toujours  bien humides en forêts...

La situation d'ensemble s'avère encore et vraiment à risques multipliés et complexes, requiert d'ores et déjà un volume de moyens destinés à éviter en amont  que le pire ne soit à nouveau enclenché.

Cet épisode venteux à tempétueux devrait  se poursuivre tout au long de la semaine qui vient.

!

A SUIVRE 

A RÉACTUALISER

2 FOIS / JOUR 

 

 https://www.corsenetinfos.corsica/Incendie-de-Quenza-Solaro-plus-de-1500-hectares-detruits-et-3-hommes-blesses_a47413.html

 

LE DÉSASTRE ÉCOLOGIQUE

______________________________________________