ST___JEAN__l_AUTEL__PALEO_CHRETIEN_

Ils auront tant aimé la jeune lumière de ces rivages 

***

 

 

Le vent nous emporta parmi les flots bleu-roi de la Grande Mer.

Une chapelle paléochrétienne attendait que l'on eût rejoint et relié ensemble les liens aux  prières  de Saint-Jean.

Profondes solitudes, recueillements, ressouvenir de  nous, petits et grands enfants...

En ces instants de poussières et d'embruns mêlés, un vague chant  coudoya le cérémonial des  dernières volontés.

Plus légère, évanescente et diaphane, déjà vers l'autre monde où l'attendrait fébrilement un compagnon dont  on ne se déprend jamais,  Elle s'en est allée.

La bise cingla, fouetta au visage dans les clartés aigues-marines du mois des froidures et des renaissances temporelles.

Nous allons malgré nous,  dans ce dédale de pierres d'arase et de bénitier millénaire.

Le silence,  l'horizon pour uniques  présences, puissions - nous avoir été  au plus près de vous toutes et tous, par le penser, l'exortation à l'envol que le ciel des marins, ici-bas, invite, fidèle et si vrai.

Je garde en esprit les mots et les pensées tant aimantes d'un si bel ouvrage qui leur aura été dédié. Merveilleuse narration, un récit touchant, comme D....,  parti à la recherche des souvenirs inextinguibles comme la source et le puits  dans le désert des dunes bercées de Lune

Z..   &     M......

- MARIN - 

A Terre

 

PIERRES_D_ARASE_ET_BENITIER_

 

___________________________________________