FABIEN_EN_CORSE__DU_SUD_

 

Tempête  " Fabien " / Déc 2019 _ Grand Sud  Corse

Les générations auront peut - être oublié ce que fut le temps, l'alternance typique et si  marquée de nos saisons  sur l'Île de Corse. Un château d'eau resplendissait. Le climat qui  régnait  antan sous nos latitudes, en Corse, sur le pourtour et l'arc Méditerranéen ne s'affolait pas, ou si rarement !

Certes, le chiffre,  la statistique outrancière et arbitraire, le numérique  forcené parlent désormais en lieu et place de l'expérience, du vécu de nos Anciens ! Cette expérience dont la saine et juste observation valait connaissance profonde  du milieu et savoirs - faire essentiels.  Une  succession de saisons aux promesses tenues,  qui dévoilait si peu de variations, comme si le temps obéissait à quelque merveilleuse tutelle ! Un peu de poésie, Messieurs ...

 

 

Non, la fréquence des tempêtes n'aurait  rien d'extraordinaire ! Que l'on se rappelle la règle des 3  - 6 - 9 jours caractérisant ces épisodes de Mistral fréquents, comme ce Libecciu tenace qui balayait la Balagna, la mer de Balagna, de Ligurie, les parages du Cap Corse, l'archipel Toscan et aussi le Grand - Sud - Est de l'Île.

En effet, de puissants flux zonaux,  origine Atlantique Proche et Nord,  déclenchaient une bonne dépression sur le Golfe de Gênes à leur passage, tandis que sur la péninsule Ibérique poussait, selon le cours de la Dépression,  une solide dorsale anticyclonique.

Ce qui change aujourd'hui n'est pas tant la fréquence de ces épisodes tempétueux  de secteurs Ouest à Ouest-Nord-Ouest, voire Sud-Ouest dans le Nord - Est du Bassin Occidental de la Mer Méditerranée, mais bien les forces observées, tant pour les vents moyens que pour les données en Rafales, fortes à violentes, soit des valeurs  comprises entre 15 / 25 et davantage à ajouter aux vents moyens établis déjà en Tempête.

LA NOUVELLE DONNE SERA  CLIMATIQUE 

N'oublions jamais que l'on ne peut désormais plus appréhender un phénomène isolément, coupé de ces réactions en chaînes que leur acuité impose au milieu, selon les conditions MÉTÉOROLOGIQUES ET CLIMATIQUES.

L'Île de  Corse se trouve  à  la croisée  de fortes influences météorologiques et climatiques,  un tout  que galvanisent un relief à part, une position géographique favorable, une exposition à la virulence des grands centres météorologiques permanents, etc ...! 

L'OCILLATION NORD-ATLANTIQUE

 

Enfin, notons les effets redoutables de ces puissants courants jets d'altidude, déstabilisant très fortement le contexte aérologique, par fort conflits de masses d'air polaire et sub-tropical. Indices N.O.A. , notamment, cette  circulation hémisphérique conditionnant et générant  nos flux tempétueux sur  toute l'Europe Occidentale.

Que l'hiver soit doux, océanique, marqué par une succession de tempêtes hivernales n'est pas une anomalie. Le souci étant leurs métamorphoses,  avec leur leurs lots de nouvelles caractéristiques climatiques, aux effets  imprévisibles, supplantant la Météorologie dite classique

!

https://www.alertes-meteo.com/vague_de_froid/noa.htm

 

C'est bien pour ces raisons que nous alertons vivement les autorités afin qu'ils traduisent en actes et sur le terrain  des mesures de préventions drastiques, en amont de tout coups de vents, BMS, avis de tempêtes caractérisées ! L'enjeu est colossal, on ne badine plus, le temps  est aux Extrêmes Climatiques comme à la  Météorologie que bouscule le climat. L'ignorer, passer outre  devient irresponsable 

Ce soir, nous serons encore étonnés de découvrir les valeurs de vents atteintes en différents lieux de notre Île

A SUIVRE SUR LE FRONT DES VAGUES ET A BORD  DE NOS TEMPÊTES

IMMERSION 

CORSICA...GO56

 

___________________________________________