ENVOL_VENTS_VIOLENTS___SUD_DE_CORSE_

Voici  " DIANA ", une Tempête qui n'aura pas été nommée, à tort, solitaire et pourtant, tellement  appliquée à ravir  les terres de l'Île de Corse

***

 

ALLER_CHERCHER_LES_PLUS_BELLES_VAGUES_

Les hautes ondes de la mer du vent contraintes de suivre le dessin des tombants transmutés en de superbes vagues ; un cirque minéral repercutant l'écho tonnant des

" Travailleurs de la Mer "

 

Une Tempête Corse qui passerait hélas !  à l'as, inaperçue  ?  Quelle bévue, quel  banal ! Pourquoi donc, lorsque le petit village de CAGNANU situé dans le Cap Corse, ouvert sur l'Archipel Toscan,  nous gratifie d'un  110.6 Noeuds relevé  lors d'une rafale de vent de secteur Ouest.

Nous déplorons comme d'habitude, d'une maigre Vigilance Jaune aux vents violents et encore une fois, de tristes lacunes d'ordre météorologique face à une tempête  soudaine, brutale, ayant affolé le Baromètre à l'avant de la perturbation associée à la Dépression centrée sur Golfe de Gênes.

La houle n'eut guère le temps de se former, du moins dans le Sud - Ouest de l'Île de Corse. Mais notons une mer du vent  particulièrement véhémente, rude, balayée par un souffle puissant, établie, doublée de fortes rafales !

Le choix du domaine de navigation devient évident. Se placer là où le vent  et la mer confondus viennent buter contre les tombants accores. Un vent  droit et une mer aux  lames courtes  que le relief renvoie. Un phénomène connu  sous le nom  de Réflexion intéressant  les déviations de la houle et / ou  de la mer du vent.

Les vagues obliquent, plus ou moins déviées pour s'élancer à contre - courant et selon un angle favorable au vent. En outre et à l'approche du plateau, du rivage, les  ondes lisses se protègent les unes les autres  offrant  ainsi  de splendides occasions de glisse, de pentes. Quant aux opportunités de sauts vertigineux,  combien de tentatives sont  nécessaires pour trouver enfin le tremplin gratifiant, l'éther et ses alcools subliminaux ! 

En milieu de journée, la tempête s'installe. Les vents moyens oscillent entre 40 et 45 Noeuds. Les fortes rafales s'approchent des 55 voire 60 Noeuds. Le Sémaphore, tout proche, validera  un 77 Noeuds dans les plus fortes bourrasques. Le choix de la voile et du flotteur sont déterminants. Une option qui conditionne le Solo, les manoeuvres, la gestuelle la plus élémentaire.

 

AU_GRE__DES_FLOTS__AZUR_

 

Couleurs et contrastes sont éblouissants. Les brisants s'illuminent  dans  le contre jour de quelques " ubacs " marins. La montagne,  " KALLISTÊ ",   sertie d'écume, resplendit, si loin de  la folie furieuse des hommes  qui s'en emparent et qui la brûlent et la dévastent,  du commun accord de l'indifférence et de la cupidité, allant à l'économie, agissant sous le diktat et la férule  aveugles des économies  et du chiffre.

Mais revenons à  nos élans, à ces envolées que le minéral  enchâsse,  ponctuées d'inconnues, d'imprévus, de grandes solitudes. Il est un champ où la pensée divague et chante des mots à part, enivrés de poésie et de mille alcools safres.

J'y laisse toutes les fois un peu de mon âme... Et lorsque la tempête revient,  sous un autre nom d'étoile,  c'est cet autre moi-même que je retourne chercher.

Ainsi entamons - nous ensemble un étrange dialogue, jouons-nous au jeu des questions  et des réponses  qui nous mènent naturellement vers l'Eau-Delà 

-  MARIN - 

Tempêtes Corses Journal de Bord 

 

UN_SIMPLE_VIRAGE_EST_ICI_EXALTANT_

 

 

ONDES_DE_TEMP_TE_SUD_DE_CORSE_

 

_________________________________________________