L_HOMME____ET_LE_RIVAGE__CORSE_DU_SUD__RESERVE__INTERNATIONALE_

Le littoral, les dunes, les côtes rocheuses, les anses et les criques  sont régulièrement souillés par le plastique. Le maquis littoral également voit ses sous-bois infestés de matières polluantes. Quelles responsabilités ont les navires, les cours d'eau, l'incivisme, la migration de nuages plastiques depuis  tout le pourtour Méditerranéen, l'incurie, les manquements  des communes et des agglomérations littorales insulaires et continentales ? Un fait  frappe dur  : les émissions et les rejeys plastiques, les mégotsdes fumeurs, etc ... envahissent les côtes, polluent les mers, les océans, les lacs, les rivières, l'air égalemenet et sans  limtes 

 

 

Une silhouette au loin peine à marcher contre le vent. Les bras chargés de deux sacs copieusement remplis, il progresse lentement vers nous, se baisse, semble ramasser  des bois flottés.

Il n'en sera rien, hélas ! parvenu qu'il se trouve  à notre portée. Comme de nombreux passionnés de nature,  randonneur, il nous confie avoir déjà réalisé deux allers - retours, depuis le Cap Marianon, plus au Sud,    parti de très bonne heure.

Le dos courbé, témoignant ainsi du poids qu'il porte en esprit afin de soulager la beauté et la préciosité de ces lieux du plastique que les bateaux du trafic maritime intense, les  torrents et les cours d'eau vomissent dans la mer.

Il est coutumier de ces actions, affiche une discrétion que l'efficacité  et la ténacité  honorent plus que tout ! Nous échangeons, faisons connaissance, partageons notre soucis et  nos sorties le long des fronts de mer destinées à collecter des quantités ahurissantes de déchets. Il aime la terre, son île, la mer comme il demeure respectueux de la vie, de la chaîne alimentaire.

Nous ne sommes pas les seuls, fort heureusement !  Car comment accepter de laisser en pareil état notre Terre de Corse et ses rivages isolés lorsque l'on soigne les bords de mer lucratifs avec force soins et attentions à vitesse variable ? Et  nous savons le phénomène récurrent, alarmant qui frappe ainsi  les côtes, leurs fonds, ces zones marines mortes de plus en plus nombreuses et vastes qui conquièrent tant de baies d'anses et de criques polluées...

Bien des associations, des cercles, des groupes d'amis  se mobilisent et se relaient afin de pallier aux manquements de la Politique d'Etat, incapable de traiter ce fléau tout en  connaissant les dangers qu'il fait peser sur la Biodiversité.

Voici, Élus de la Corse, ce que nous voyons, faisons, entreprenons, ramassons   sur le littoral et les abords, des déchets plastiques  acheminés vers les déchetteries locales, par sacs  entiers. La mer est en souffrances ; jamais le littoral n'aura été autant impacté par une invasion plastique, affichant dans les eaux ces soupes infâmes. 

Nous reviendrons sur le sujet, soyez - en  sûr et depuis le seuil  de la commune aux plus grandes agglomérations, nous vous demandons de traiter dans l'urgence, d'aborder cette terrible source de pollutions. Ainsi le porterez - vous au sein de vos programmes électoraux, pour ce Pacte Naturel Corse  et Communal que nous appelons de nos voeux, éco-responsable, durable

!

 

__________________________________________________