LUTTE_CONTRE_COVID___19

 

LE 26 MARS, LE GOUVERNEMENT A INTERDIT AUX MÉDECINS DE TERRAIN DE PRESCRIRE AUX MALADES LE MÉDICAMENT LE PLUS PROMETTEUR CONTRE LE CORONAVIRUS.

 

DES MÉDECINS SE RÉVOLTENT ET VOUS DEMANDENT D’AGIR VITE – LISEZ VITE CET APPEL ET MOBILISEZ-VOUS 

LE LIEN  LA PETITION   INFORMATION 

 

http://emmila.canalblog.com/archives/2020/04/02/38160113.html

 

SOURCE  LA VIDEO 

 

https://www.petition-chloroquine.fr/?fbclid=IwAR2uateX1xR_L-TPOfDyY0bdSC8xGjuO1wKbYZ9MlyxJP-08QVkZ8ioLROU

 

Le peuple Français, les Corses, les Outre-Mer ne sont pas des moutons, des assistés, désinformés, manipulés in - fine des cons  ! Nous en avons marre de cette obstination à récuser le vrai, ce qui sur le terrain marche et ne cause pas de décès.

Des milliers de personnes s'en vont, malgré l'engagement  immense de tous les personnels de santé, d'un bout à l'autre de la chaîne, de tous les maillons, quels qu'ils soient.

Nous ne sommes ni médecins ni  en mesure de deviser et de traiter de ces sujets éminemment techniques et spécifiques. 

Mais force est de constater que les politiques devront rendre compte de ces guerres de chapelles qui l'entravent ou nourrissent sans frein d'autres desseins glauques.

Se taire et ne point statuer  vaut inique caution 

Situations inacceptables, révoltantes, insupportables touchant la médecine de ville comme les hôpitaux, sur tous les fronts de la pandémie.

Un  traitement existe et  exige une prise en charge précoce, gage d'efficacité ! Ce sont les  conclusions de milliers de médecins de villes et ruraux qui lancent  un vrai cri d'alarme, dans l'urgence sanitaire absolue !  

De la mise en place des tests et du dépistage systématique au recours  à ces molécules qui  font leurs preuves au quotidien, il n'y a plus une heure à perdre.

Il y aura certainement moins de complications graves par  effets indésirables ou contre-indications que de morts au  quotidien. Chaque patient est  suivi au plus près de son état.

La courbe ne laisse pas  de grimper, au désespoir de tous les professionnels de santé exposés à la maladie ! 

Que le Gouvernement tranche et statue au plus vite, pour le bien de la nation, qu'il cesse d'entretenir le flou, la divergence, les polémiques, la confusion  à l'encontre des particuliers perdus et désorientés, souvent affectés, à domicile.

Faire la preuve et témoigner de plusieurs organes de tutelles aux intérêts divergents, opposés, conjoncturels ne sert  ni la transparence ni l'efficacité de la lutte  contre COVID -19

Ce sont les soignants et la population qui en paient les frais les plus lourds 

ASSEZ 

- Crises Sanitaires  Épidémies  - 

_________________________________