DE____CONFINEMENT_NATUREL_ET_SAUVAGE_

 

Des centaines de terrains d'aventure  à découvrir, exploiter, priser, loin des foules : voici le meilleur des remparts contre COVID-19

!

 

 

COVID - 19 / RAPPORTS  A  LA NATURE

 

PAS DE DECONFINEMENT SANS  DONNER  DU TEMPS

Doit -on se poser la question légitime de la poursuite de nos Pratiques Extrêmes après le 11 Mai 2020 ? Est-ce bien raisonnable de reprendre  nos activités sachant combien il en coûte d'efforts et de risques pour tous les personnels de santé sans distinction ni exception ?  Le combat n'est pas terminé ...

Grèverions-nous les urgences et les unités médicales et opératoires  des  conséquences de nos extra-vagances, de nos probables blessures ?

Il est vrai que les grands espaces et leurs adeptes ne cumulent  guère fortunes de mer et  accidents ! Fort heureusement, ils restent rares. Le  milieu naturel est assez vaste pour ne point confiner et exposer les pratiquants à la promiscuité  ... Sachons en tirer profits, attitudes prudentes.

Mais force est de constater que nous avons affaire à une saloperie de virus dont  tout laisse à penser qu'il résulterait d'une odieuse, d'une infernale manipulation. Une  expérience aurait mal  tourné, dans quelques laboratoires par trop entreprenants, à toutes fins cupides et hégémoniques. On peut toujours arguer de l'absence de séquences  communes entre virus et leurs co-récepteurs spécifiques. Mais restons humbles ! Pas de digressions SVP. 

Nonobstant le contexte actuel, les maintes raisons qui aideraient à pencher vers une reprise, - dont les priorités , hélas ! affichent davantage de  critères et de raisons économiques -,  que de dispositions graduelles, ciblées, raisonnées et amplement justifiées. 

Malgré de lourds paradoxes et de nombreuses injustices, ( Restauration - Hôtellerie - notamment ), nous, adeptes de  Pleine  Nature sommes en mesure de gérer et d'organiser un dé-confinement dans le stricte respect des gestes barrières et bien au-delà.

Il en va de toute personne responsable, informée, disposée à mettre en exergue une conduite à tenir témoignant de savoirs-faire, de savoirs-être envers autrui et où que nous nous trouvions.

 

CE QUE  NOUS PRÉCONISONS

 

-  Avoir toujours  à disposition un masque sur soi, avec soi ; l'utiliser en cas de rencontre,  outre les obligations qui nous incombent  concernant la vie quotidienne en extérieur, les achats. Ne jamais exposer autrui ! 

- Respecter de façon drastique les mesures de distanciation entre potes et le dire, le répéter, le justifier. Il n'y a plus de " ringards " qui tiennent et qui vaillent que l'on rompt aux gestes prévenants ! 

- Sur les spots, en falaises, en randonnée, sur les plages, en bords de torrent, enfin partout où la nature se montre accueillante et généreuse : espacez - vous, prenez de l'aise !  UN MÈTRE ne suffit pas ; comptez  sur une  marge de sécurité ample, qui tiendra compte des vents, de la brise, de la fréquentation...

- On ne stationne plus, on ne cuit plus en dormant  sur  sa serviette ; on ne fait que passer, pratiquer et rentrer chez nous.

 

- Idem sur les parkings des spots de  glisse ou de toutes autres pratiques. Ce n'est pas sorcier ! Il convient de nous adapter, de sauver des vies encore et toujours, via des attitudes et des comportements respectueux d'autrui,  une stricte attention - vigilance. L'altérité se conjugue au quotidien, partout !

- Idem dans tous les commerces, sur les terrasses et  dans  les restaurants ouverts, sur les marchés extérieurs. On attend avant  de venir se servir dans les mêmes bacs ou rayons ; cela va de soi ! 

-  Se laver les mains mais aussi, se doucher, après une longue exposition sur sites sensibles, fussent-ils en pleine nature. Le virus et le postillon voyagent. Nous le répétons  :  il s'agit bien d'une saloperie tueuse, meurtrière.

- Dans les rues, en chemins, lors de vos joggings, ménagez - vous une bonne distanciation aux autres, notamment lors des croisements :  anticipez toute rencontre imprévue.

- Luttez contre tout réflexe qui vous  conduirez à porter les mains au visage, aux yeux ; une démangeaison peut surprendre et  ainsi vous désarmer face à une possible infestation.

- Veillez à nettoyer des objets insoupçonnés, telles que les clés de voiture, le portable, les cartes bancaires, les sacs de courses, les lunettes ! C'est  indispensable.

Nous seront bientôt lâchés et livrés  au salopard de CORONAVIRUS ! Il importe,  la liste des précautions ne prétendant à aucune exhaustivité,  de se barricader contre toutes les occasions d'intrusions du virus.

Limitons nos déplacements, regroupons-les au maximum, soyons plus économes et mesurés, sobres. 

L'enjeu est multiple, engage notre vie, celle des autres, des proches, un probable retour au confinement. Cette situation va perdurer, surprendre. La pandémie réserve mille surprises. Il est totalement anormal de laisser nos frontières ouvertes entre pays européens.

Une clause de sûreté devrait présider à la fermeture stricte  des frontières  nationales  d'ici Juillet 2020, au moins, pour ne pas évoquer  Septembre, ce qui éviterait l'exode saisonnier habituel et déraisonné en pareil contexte.

Notre quotidien est en sursis, par trop  exposé aux risques d'une deuxième vague et  dont les activateurs  

 

CORSICA...GO56

 

https://www.windmag.com/actu-deconfinement-reouverture-responsable-spots-apres-11-mai

 

______________________________________