salvador_dali__1_

Oeuvre Salvador DALI 

L'Extrême devient  ici l'une des formes et des expressions de l'ART

 

1.000.000

!

 

C'est un seuil, une barre à franchir qui témoigneraient  de la durée, de l'assiduité, de  nos rapports aux Mondes :  la Barre du Million de pages vues ! Auront -elles été lues ? Il ne s'agit PAS de millions d'Euro, de Dollars

Nous associons  à cette date le  somptueux

SITE  WEB DE POESIE 

 

http://emmila.canalblog.com/

***

 

 

A ce Chant  Extrême dont la Voix et la Voie oniriques  nous disent TOUT !

Comme un absolu de clartés et de bontés. Le message  sans paroles, vibration, est fort ; il est la Vie. Nobles et dignes desseins que le chiffre  ignore, écorche, ravage chaque jours. 

 

Nous ne sommes  ni chiffres ni statistiques !  Au regard des  dérives que   ces derniers  occasionnent  et génèrent,  lorsqu'ils échoient aux services des élites, des décideurs,  des  différents  type de sociétés post-industrielles qui nous caractérisent et  qui nous dressent, lambda encagés que nous sommes devenus.

Des mesures, des données  qui vont,   souverainement patentées,  dans le sens des intérêts et des menées de toutes les formes actives et prégnantes de la dominance, de l'exploitation de l'homme par l'homme, des systèmes par l'homme,  de la prospective désormais mathématique et  modélisée à outrance, en  passe de céder le pas à l'intelligence artificielle. En sorte, des outils potentiellement dangereux pour qui les manient avec démesure, dépossédés ou éloignés  de  saines et de sages précautions. De tels informations se doivent  aux soucis comme aux obligations d'ordre éthique. La science et la technique relevant sans faille des grandes valeurs de la Pensée !  

Cet espace demeure ce qu'il est. Humble, modeste, en devenir, actualisé, ouvert à de multiples champs culturels. Il est important de tracer  et de situer les seuils des visites qu'il occasionne. Marges d'erreurs  que le Web et la recherche systématisent :  là n'est pas la question.

______________________________

Nous aurions  posé une hypothèse, tracé une voie limpide comme l'eau de roche. Elle rend compte d'une préoccupation majeure qui nous occupe et nous guide, en chacune des pages que nous mettons en ligne ; en voici les termes 

//

Comment  interagir, participer à  la vie quotidienne  via le vaste prisme que nos pratiques extrêmes constituent, offrent à l'initiative et à l'imaginaire de toutes les créations ? Comment user de ces fabuleux vecteurs qui nous transportent au-delà de la beauté, de l'authenticité, du risque consenti, du rapport  aux autres et à la biodiversité ? Quelle part accorder à l'exercice de cette liberté dans un  monde soumis à des tensions extrêmes, tragiques, catastrophiques. Peut-on  s'en extraire tout en s'y adonnant, aveuglement   ?  Relèveraient-elles de l'unique domaine des  loisirs ?   exutoires ? Accordent-elles un sens profond à nos vies, existences, destinées ? Nombreuses seraient les options qui  rejoindraient les sphères de ces activités dont les horizons parfois s'avèrent hautement spirituels... Le Monde court à sa perte. Les formes du déclin, de la décadence prévalent, se répandent, outre les catastrophes naturelles que la civilisation exacerbent partout dans le Monde. Les mondes  auront bientôt disparus, phagocytés telles les cellules saines de l'organisme aux prises  avec de terribles virus ou autres atteintes bactériologiques.

La mer, l'océan seraient comme de lumineuses vires ; les horizons nous apparaîtraient plus clairs, plus proches et la prévenance, la tempérance y côtoieraient la mesure et l'humilité. N'oublions jamais, la Nature est belle, sources de vies multiples, de  création, un antre aux exemples fabuleux à suivre comme à  canaliser, à parfaire, à accompagner... Nos desseins seraient infinis, immensurables. Les décideurs  et les élites auront très  certainement manqué le train de la prospérité, de la paix, de la postérité, de la dignité, de la pensée 

 

MERCI AUX INTERNAUTES POUR LEURS VISITES   LES PAGES LUES  LES ENTRÉES 

 A SUIVRE  

!

 

CORSICA...GO56

 

28 Avril 2020

"  MONEY   IT'S A CRIME  " 

____________________________________