DOMAINE MARITIME  

LAIS ET RELAIS DE LA MER 

ENVIRONNEMENT DURABLE  

POLITIQUES ÉCO - RESPONSABLES 

 

Que nous traitions  de ce sujet épineux, qui ne devrait jamais l'être ! Que nous nous cantonnions à une acception commune  du DPM (  Domaine Public Littoral ), et  - Communal / Territorial  -, qui repose sur la primauté de la Nature, de l'Environnement, de la Biodiversité, de la  pérennité des espaces remarquables aujourd'hui  menacés de destruction ! Et, sur l'Île de Corse, ils sont si nombreux, si fragiles, en sursis pour un grand nombre d'entre eux.

L'objectivité, la connaissance, l'impartialité doivent sans faille prévaloir et s'imposer comme lignes de conduites claires, saines, sans aucun compromis ; une sorte de volontés  des sages en la matière. Nous observons que des mesures auront été  déjà prises, en de nombreux endroits,  qui garantissent  pour longtemps, pour ne pas dire toujours,  leur préservation. Qu'en serait - il autrement ? 

Il  convient de noter les semonces que la  Nature bouleversée nous adresse. Les eaux montent, inexorablement, les phénomènes érosifs  amplifient  la destruction des dunes, menacent les plages et, plus particulièrement, là  même où il y a occupation  ancienne ou irrespectueuse des sites naturels, de leurs défenses, de leur aire proche et distante de la mer, des cours d'eau. 

La logique, le bon sens, la raison, l'anticipation valent mieux et plus que les lois  faites à l'aune du  profit et de la sphère dominante.

Il est des sites  ravagés ; il n'en reste plus que la portion congrue. L'interface Terre - Mer aura été rogné, occupé, travesti,  détruit ou détourné de leurs desseins originels. Il en découle une destruction irréversible  du milieu et de ses fragiles équilibres faunistiques, floristiques, géo-physiques et géologiques, hydrologiques. 

Plus aucune interférence ne subsiste ; ces espaces meurent lentement et ne reviendront plus. Jetées, enrochements, routes, parkings, occupation de la plage et détournements de tous les éléments qui la défendent, entre autres déprédations, affaiblissent et engagent la survie de ces domaines merveilleux.

Qu'attendre pour y remédier, trouver et dégager des solutions viables, concertées,  négociées qui rendent à ces lieux leurs visages d'antan et autour desquels rebâtir durablement, proprement, intégré, fut-il en provisoire pour tout ce qui concerne l'activité saisonnière, tout en laissant à l'espace dunaire  toutes les occasions de se régénérer, avec forces vents, courants, marées de tempêtes, pluies et  crues, enfin tous les éléments naturels agissant en parfaite  symbiose.

Points de chiffres, d'études pompeuses, les faits sont là, irréfragables, nous espaces naturels sont en souffrances, en sursis, pour une grande part ! Il est grand temps de réagir, de maîtriser le sujet, au-delà des querelles intestines, afin que l'Île de Corse recouvre ses pans de côtes  sublimes. Le développement n'est plus antinomique ; il devient consubstanciel d'une réalité de transition, de changement, à l'écoulte  d'une Nature  et d'un Environnement exceptionnels menacés de toutes parts.

Oui, certainement, deviser, échanger, autour d'une réalité  que personne ne saurait contester, qui mettrait  tous les protagonistes sur la même longueur d'ondes : 

Le Littoral  est bien un interface Terre - Mer où se jouent, tangible  viable un milieu de vie à part ; les éléments qui le composent occupent un espace à définir selon leurs influence et à ne plus toucher, à respecter ; 

Pour ce qui concerne les littoraux enrochés, il en sera de même, malgré les influences moins visibles mais tout aussi  conséquentes, à définir. A la pollution  visuelle  s'ajoute la défiguration  du paysage et bien souvent l'adjonction d'un bâtis non intégré :  anachronismes architecturaux  nuisant  au milieu, au cadre, à la culture de notre région.

A quand, l'exemplarité et l'intégration  Corses, insulaires, au milieu, de la commune  aux  agglomérations,  une politique volontaire  et définitivement durable, transitionnelle, respectueuse  de toutes les franges littorales   

 

A  SUIVRE 

CORSICA...GO56

Espace Forum 

_______________________________________