PIER__KITESURFING_PUNTA_TESTARELLA__2A__GRAND_SUD_CORSE_

 

« J’ai soif de cette eau-là née de la marche sous les étoiles, du chant de la poulie, de l’effort de mes bras » 

Le Petit Prince / Antoine de St-Exupery 

 

PIER_IVRESSE__DE_L_ALTITUDE_

PHOTOS / PIER CORSICA KITEBOARDING   

- 20169 - Corse du Sud  -

 

***

 

 

 

 

Qu'il me soit  loisible et plaisant de remercier

Pier / Corsica Kiteboarding 2a -20169 Bonifacio

à l'occasion de cet article. Ses photos auront tout naturellement  initié et motivé  les lignes que voici. Encore une fois, le partage est à l'honneur, trace de beaux sillages. Images splendides et fortes en émotion : l'univers de la Mer, à partager

***

 

Il est des scènes  et des tableaux que seuls, rêves et songes,  composent à l'orée d'un jour nouveau. Qu'il me  soit ainsi donné l'occasion d'accompagner humblement  ces moments de clarté, cette moire et ces vagues  é-mouvantes, à l'orée du vertige.

A  l'instant même où ces lettres et ces mots transitent par les touches du clavier de l'ordinateur, j'ai sous les yeux un tryptique onirique, ce que la boîte à images  désormais délivre,  tel un secret, une énigme, une curiosité numérique qui interpelle et  pose  quelques questions. Je les  laisserai  sans réponse !.

D'entre la toile de maître, une épreuve  du 7 ème art, le cliché d'un photographe averti, au-delà de l'émotion,   que choisir qui nous rapproche vraiment de la réalité, à l'instantané d'une rencontre, de cette éclosion marine effleurant le  présent, qui ne saurait manquer à la fusion, à l'appel  des éléments ? 

Il y a là toute une suite espérée  d'évènements, une attente fébrile qui  honorent, qui soulignent la vague comme les acteurs  se prêtent aux jeux de l'extrême aventure.  Une composition que la plénitude et la complètude du paysage marin  eussent espérées, afin qu'il en  fût révélé, au-delà du geste parfait, allant à la semblance du vent, des nuages, de la houle massive.

Troisème - oeil, caméra embarquée, engin volant  et furtif  susceptibles  de traquer  la fulgurance de l'instant :  qui peut nous  en révéler la vire opportune, la lice suprême, la source d'une vision venue des ciels que Puffins Cendrés, Goélands et Sternes partagent, indéfiniment, inlassablement. 

Retour au pays de Nils,  vers l'imaginaire des plus jeunes années lumières,  où l'être fuse et avale les miles,  les distances tout en commandant  à  son aile, à la grande migration des âmes. Et si elle avait été dotée de cet oeil magique, allant, au gré des  orbes et des ellipses cueillir les plus belles images, ouvrir les plus belles fenêtres de ciels  que liens et entrelacs, ballet  aérien,  eussent enlacés  ? 

A ces vues  sublimées :   ces quelques lignes  de prose poétique que l'Île de Corse réfugie, avec   toute la solennité des grands espaces. Puissé-je ne point démériter en cet exercice difficile ; il se veut littéraire mais ne le peut !  Y tendre, humblement ...

Pier navigue seul, dessine, souligne  un champ de vagues magnifique. Leçons  de choses, plain-azur où la passion joue une parfaite partition, se livre à la pantomime éthérée  dont rêvent aussi les dauphins.  Quelle envergure l'aile confère à ce théâtre naturel en brassant  ainsi les airs, en cette heure tardée ! 

La magie virtuelle opère. Qui l'eût cru, il y a  quelques  années  ? Le temps n'est plus  que dessein intemporel. Être abandonne à la vague l'empreinte et le sillage intuitifs  d'une pensée. Que l'intention en soit comblée.

Ainsi de  l'espérance, de l'expérience extra-sensorielle vécue en mer, à bord du coup de vent, portées par  les houles lointaines qui vont et croisent en  chemin, le numineux  du voyage à travers les mondes  du marin.

 

- MARIN - 

Prose Marine Île de Corse

Merci Pier de m'avoir ainsi fait voyager  plus haut et plus loin que tous les avions ...! Je fus à bord de ces rêves  désormais transcrits. De l'image à l'écriture, nous partageons, nous poursuivons toutes et tous un fabuleux   dessein

 

 

MOIRE__VERTIGE__ALTITUDE_VOL__VAGUE_PIER__KITESURF_

 

 

_____________________________________