LES_ECCHIMOSES_DE_LA_MER_

 

RENVERSE__VERS_LE_PETIT_HOOKIPA_CORSE__ARCHIVES_2002

 

 

 

ET - VA -  NAISSANT 

 

Que j'esquisse ici-bas  l'évanescence d'un visage unique ; l'ovale d'une île vu de la mer et des monts, en hiver, alors que la tempête, unitivement,   réconcilie  les ciels meurtris ! Que les éléments déchaînés  en apprêtent ainsi et, ensemble, les pérennelles   sublimités.

Aux  allants  courroucés  de la mer et du ciel,  lancés  à l'encontre du déni  et de  la  cupidité qui les dévastent et qui  les vainquent à  jamais, vont les mots révoltés  d'une profonde  gratitude...

Aux  sentinelles de granite qui veillent leur Île et dont  les hommes chantent la mémoire. A la montagne aux cents étraves qui s'envoilent par les  caps et les  tombants porphyréens, à l'orée des brisants et des écueils. 

Mistral et Tramontane  y croisent souvent, durant le solstice blanc et ses froidures ; comme un appel au délire et aux jeux de l'extrême, là-bas, qui nous arrive du  grand Tournant !

_ " Souque, borde, lof, abat, marin, hisse et oh, pare le haut-fond, envole-toi ! Tiens bon la lame et le flot. Que tu fusses à bord du voilier à sec de toile où humble pilote de planches courbes et ailées, que ne vivrais-tu d'autre que la mer et l'océan d'un  pacifique   penser ...! "

Une aile, haute en couleurs et   pour sain  élan  palpite au souffle violent des aquilons. A la fois timonier et barreur, haubans et écoutes,  vas, humble petit marin, côtoie cimes et étoiles des mers de l'île de  Corse qui brasille aux rivages, par le glacis avalancheux  de toutes les folies.

L'oiseau des îles,  aux puffins, aux goélands, aux sternes naines parfois se lie comme il s'offre de concert les vastités  des hautes latitudes. Il  te  suffit de tourner  le dos à la terre et de cingler  vers le large. La tempête creuse comme elle soulève l'azur dense sur lequel danser l'émotion, l'espérance,  transcrire gestuellement quelques  sublimes pantomimes.

Ne les dois-tu donc pas   au génie d'un concept  éthéré. Rien ne changerait, qui eût un jour détourné la voie de  la passion que tu abreuves de sources pures ! Ne la déçois  jamais ; tu la mériteras, pleinement, lors du plus bel envol  d'une vie ! 

Tu lui seras resté fidèle durant des décennies. Et c'est probablement  en ces épisodes  d'un naufrage  longuement programmé et mûri,  qui ne laissera  plus de se préciser, -  histoires déjà inscrites ou gravées sur le palimpseste de l'oubli -,  que tu découvres déjà l'essence céruléenne du ciel à portée de l'âme, en  esprit, parvenu que tu es  au terme forcé de l'aisance corporelle et de l'éphémère vigueur. 

Comme un  regain de clarté, la révélation des choses s'invite et redouble  en  ces lieux de vertigineuses  lices ; balcons, vires  secrètes que de longs sillages  lentement tracent parmi les brisants, vers les récifs, les caps et les pointes exaltant  les gros coup de temps !

Pourquoi donc ne parlerais-tu point comme le marin hauturier, solitaire, toi qui vogues bord à bord avec ces hérauts de l'azur désormais nommés, chevauchant  et dévalant   flots et vagues déferlantes ! Et dans cette ronde infinie,  tu  appareilles  et t'en retournes, enivrant l'immanence d'un amour immodéré .Tu   porte uniment la nouvelle, un élément du  Message Retrouvé, qui relie au grand Tout. 

Cette voie ne t'aura pas encore tout révélé, tout livré ! Il est des mystères et de secrets à découvrir, à décrypter. Telle  vaut   l'enigme qui interroge, qui meut sans fin la volonté, au-delà  de l'illusoire et de la représentation.

Ainsi des signes imperceptibles  que le grand bleu  esquisse dans la fulgurance de l'instant !  Sauras-tu  barrer  assez longtemps autour des îles et toucher au  bon port, à la délivrance suprême ? Que tu actes, poussière dans le vent, cette allégeance à l'embrun, à la mouvance des étoiles de mer, toi qui souvent seul, fusais droit dans le soleil, à la recherche  de la plénitude et du Grand Tout

- MARIN - 

Poèmes de l'Intranquillité  

En première Écriture le 15 Juillet 2020

 

 

TEMP_TE__AU_PRINTEMPS__GRAND_SUD__DE_CORSE__MARIN_

 

 

________________________________