300_JOURS_PAR_AN_ET_600_CABAS_COMME_CEUX_CI_RAPPORTES__A__LA_DECHETTERIE_

LES FOSSOYEURS PLASTIQUES DE L'OMBRE
ÎLE DE CORSE
Ce n'est certes pas CorSeaCare, l'aventure estivale qui bat son plein mais bel et bien le QUOTIDIEN de cet homme, qui chaque jour, été comme hiver, revient les bras chargés de déchets plastiques.
Muni de 2 à 4 cabas, ou d'un gros sac d'une capacité de 130 Litres, il nous confia ramener, extraire du littoral Corse Occidental et Oriental des quantités de déchets plastiques phénoménales.
Cet homme agit dans l'ombre, sans publicité, seul, à l'instar de dizaines de personnes laissées ainsi par les médias dans l’anonymat et, pourtant
!
Ils auront en une année rapporté bien plus de déchets que quiconque, fût-il organisé et rassemblé en Associations !
Imaginez un peu, entre 3 et 5 fois la semaine, durant 52 semaines, un sacerdoce pour Mère - Nature, humble, modeste, sans autres moyens que ces cabas, seul, toujours motivé, âgé en surcroît !
Des dizaines, des centaines de kms parcourus par an !!!
Il nous dit la réalité des choses, l'indifférence des politiques le laissant faire et agir ainsi, réalisant à " leurs places " le sale boulot, ramenant les ignobles témoins de notre civilisation sophistiquée et sur - productrice de déchets de tous ordres !
Que nous lui disions : Chapeau, Respect ! Que les Médias Corses se penchent sur ses actes. Nous pensions que l'Ecologie Politique et non les politiques écologiques étaient l'occasion inespérée de voir se créer des emplois verts, durables, éco-responsables, éco-citoyens ! Où sont - ils ? Nous ne sommes pas au temps de l'écologie saisonnière mais bel et bien au coeur de l'hiver... Le déchet n'attend pas pour étouffer la tortue, emprisonner le dauphin, souiller le Puffin Cendré !
Alors, qu'attendez - vous, Journalistes, pour poser vos objectifs sur les militants de l'ombre qui œuvrent toute l'année, sur le terrain, par tous les temps
?
QU'ATTENDEZ - VOUS DONC AFIN QU'ILS PÈSENT AUSSI DANS LA BALANCE DE TOUS LES ACTEURS DE LA DÉCONTAMINATION PLASTIQUE INSULAIRE
???
Ainsi, certainement, la cause serait bien mieux servie et surtout popularisée, divulguée, partagée avec ampleur et pèserait dans les décisions d'agir au plus vite et de façon pérenne, à tous les niveaux des causes de pollutions majeures en mer et sur terre !
Si cet homme versait le contenu de ses collectes sur le sol, il lèverait une colline de déchets plastiques et ferait très certainement le " Buzz " !
Faut-il en arriver là ?
CORSICA...GO56 ÎLE DE CORSE
____________________________