Canalblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
Corsica...Go56
Corsica...Go56
Archives
Derniers commentaires
BACKYARDS WINDSURF



Régalez-vous !  Sans doute l'une des VIDEOS les plus engagée entre copains et amis et, non des moindres : Jason POLAKOV et Robby SWIFT... Du pur Wavesailing HAWAÏEN surl'un des spots les plus exposé aux rocs.
Une vague creuse qui jette et envoie. Nos deux Riders ici excellent entre Roller et Aerial off the lip, off the Top hallucinants  de précision et de technique; la Musique donne surun beau final ...
LOST IN THE SWELL / BZH !...



LOST_IN_THE_SWELL_


 




ABONNEZ -VOUS  A LA CHAÎNE 


Une formidable aventure autour du Monde, une quête extraordinaire ! Nous pourrions évoquer une quête, un voyage et une expérience initiatiques tant les rapports aux Mondes et à la Nature demeurent essenstiels.
De magnifiques image à partager, à découvrir ; le rêve s'impose et l'envie de repartir pour celles et ceux qui auront déjà vécu quelques bribes d'évasion, renaît, plus pressante. 
Mais eau-delà de cette logistique rodée, que chaque voyage optimise, il y a le sens d'une démarche, une forme d'appréhension du réel qui justement nous pousse à tendre vers ces horizons.
Après tout, si le voyage, l'éloignement, le vaste projet ne sont pas au  rendez-vous, sachez que nous pouvons, chez nous, sans dépaysement vivre et  traverser de splendides expériences.
J'en appelle aux Solos, à ces navigations dans les conditions extrêmes de vagues et de vents, hors saisons, vers des spots et des lieux toujours vierges, malgré les nuisances et les menées ubiquistes de la civilisation de l'argent ! 
Une activité extrême valant portes ouvertes  et chemin nous conduisant vers l'émerveillement, une relation au réel pleine, entière, fusionnelle, tellement enrichissante. L'homme fait partie d'un Tout dont  il est plus que conscient, le dépositaire, le protecteur...

MERCI

LOST IN THE SWELL 


Vos images, vos expériences, vos témoignages, vos périples, votre si bonne humeur nous régalent et nous font rêver ! Un  Eau-Delà de tout comme le dit si bien " Marin " le Gabonais ...
Bien à vous, bonnes Aventures  Extrêmes ! Nous diffusons. Dès le confinement fini, nous vous commandrons votre ouvrage ; mais on attend une bonne dédicace de votre part, au nom de l'Extrême, de la Diversité, de toutes ces vérités qui nous fouettent le visage comme lame à l'étrave de la LIBERTE

-  MARIN - 
AVENTURES EXTRÊMES / DESTINATIONS
CORSICA...GO56

__________________________________________
LE TRAVAIL DU BOIS FLOTTE ...!

MEUBLE_EN_COURS__DE_FABRICATION__2010



LE LIEN BOIS FLOTTES

http://milema.canalblog.com/archives/le_travail_du_bois_flotte___/index.html

L
e Travail du Blois Flotté résulte d'une démarche, d'un tout, de ce rapport  à la mer et à l'océan qui prime plus que tout autre chose et qui englobe faits et gestes. Vivre l'Univers et les mondes, les milieux marins, quels qu'ils soient, où qu'ils soient, c'est se définir et agir en fonction de leurs  desseins solennels et souverains, s'inscrire dans une dynamique et une perception de la réalité qui ne sauraient  se passer du questionnement impérieux et incessant  que nous nous devons de mener. Ne jamais démériter, blesser, galvauder  les vérités qui en émanent perpétuellement, là serait notre credo, bien  au-delà de la raison raisonnante par excès de valeurs déloyales et des lumières assassines  qui auront  à toujours trahi les vastes horizons bleus de la découverte, du respect de la vie, du partage, de l'amour...
6 septembre 2020

ÉGAREMENTS !...

 

 

AUX_INFINIS_

 

" Car enfin qu'est-ce que l'homme dans la nature ?   Un néant à l'égard de l'infini, un tout à l'égard du néant, un milieu entre rien et tout, infiniment éloigné de comprendre les extrêmes. " 

Blaise PASCAL 

Les Pensées - ( 230 - 199 )

 

 

J'évoque souvent les abrupts et l'arbitraire de la durée. Cet espace-temps qui nous est mesuré, décompté et  qui donne et ouvre pourtant  sur  tant d'infinis et,   bien au-delà, sans  que je  puisse  jamais circonscrire la limite probable des possibles, en chaque chose. Vertiges  de raison, énigme para-doxale que  l'imaginaire, heureusement,  emporte en silence,  avec moi...
J'habite comme j' anime l'une des  innombrables  et éphémères manifestations naturelles de l'étant. Que je m'y fonde sans démériter ni attenter  au respect de la Vie ! 
Guises de hasard et de  rencontres improbables où la nécessité et la tentation manquent si souvent à l'appel des alliances souveraines. Tangible sursis, aventureuse ipséité que l'on souhaiterait en harmonie  avec les mondes vrais,  empreints de diversité, de déférence, de fertiles  pluralités...
Que la durée  demeure,  encore un peu,  qui aurait été  parfois à ma portée, périssable et vacillant déjà aux semonces comme  aux prémices de l'âge.
Mais haïssable durée que l'improbable destine tel un maigre espoir alors que l'issue du naufrage hèle et interpelle les  horizons hermétiques de la foi.
Voie mutique et convenue, sans autre stèle  ou cairn sur la voie qui s'élève que l'imminence  hagarde du grand saut vers l'inconnu, le mystérieux   passage de la vie à trépas  ! 
Que j'invoque le Temps et m'y inscrive, vision sur-réaliste, en toute chose, en tout lieu.
Au temps qui fluctue à l'orée de l'Un - connu,  sur  Terre, indéfiniment  tutélaire et souverain, d'avant le temps, sachant que le vide et la mer n'existent pas  ...
Passé et avenir, en l'instant, déclinent ici-bas le récit  des  finitudes perègrines,   procèdent de la co-naissance aux faits   que l'histoire des hommes, hélas ! abandonne en l'état et en chemin, sans jamais en  panser les profondes blessures qui se perpétuent, perdurent et,  qui  endureront  à nouveau, à toujours non refermées ! 
L'aventure humaine  tient  du miracle cosmique. Qu'importe la Source !  Inexorablement durable et pour qui ne le saurait  pas,  bien avant que  le  verdict de la Chute ne confine à la fatalité des contraires.
Être - au- temps qui va,  telle l'ente à l'arbre greffé donnerait toujours    ses fruits. 
Convoler au  sempiternel  essaim qui ralentit  et qui  tente de circonscrire les seuils  connus d'une existence vouée à passer,
le cours  du temps fuit, définitivement, inexorablement,  envers et contre tout et tous...
Au gouffre sidéral qui nous emporte ailleurs, vers quelques lointains multivers, mégavers,
au vide stellaire qu'il m'est donné de cerner ou  de rejoindre seul dans mon délire, que  je leur oppose la clarté  et le penser  bâtis à l'aune de la quête,  en esprit, avec amour, sur le chemin de la  grâce  !
Pascal en aurait évoqué autrement  la Providence et le salut, perdus que nous sommes dans  le Cosmos comme il aurait  cerné et suggéré avec mugnificence  les infinis expansés, dépourvus à toujours de circonférence et de centre et où l'homme sait qu'il ne sait plus rien, au moment de comparaître...
A cette durée qui échappe et qui absente, que je me rappelle  au message  ubiquiste d'un  éternel et perpétuel dessein.
Au temps des choses pérennelles  dont je suis  et qui se fondent, dès lors,   indéfiniment perpétuées et auxquelles  je  souscris les yeux fermés,  pacifiquement, comme au chant de l'harmonie.
Au nom de l'alliance au Tout, allant par-delà  l'oubli faisant le vide,  tout en-durant, qu'il me soit offert,  un tant soit peu, de participer, de procéder de l'éternité
... 
-  MARIN - 
Poème de l'Intranquillité  
(  1 ère Ecriture  le 08 Septembre 2020  ) 

VAGUE__MENTHAWAI_

________________________________
Commentaires
Corsica...Go56
  • Île de Corse,Témoignages de la Mer, Littérature, prose et poésie. Un Chant polyphonique à partager. Île et modernité. Pratiques extrêmes, Rapports à la Nature. Respect, harmonie comme légitimité d'une Culture. Une partie environnement, biodiversité, dérèglements climatiques majeurs, politique et géopolitique, anthropocène, patrimoine, liens, information, société, civilisation. Synergies vitales
  • Accueil du blog
  • Créer un blog avec CanalBlog
Visiteurs
Depuis la création 1 080 495
Newsletter
8 abonnés
UNIVERSALITÉ ...

La Musique comme thème central de transversalité, au-delà des mots, initiant les voies de l'écriture, de l'art dans son ensemble, source prodigue à toute création, dans l'amour et le respect  des identités, des entités perdues ! Un recueil de Musique en perpétuel devenir, jamais ancien, toujours présent dans nos coeurs ! 
A partager, à travers les Mondes de la diversité, des différences, de la tolérance, contre tous les ostracismes, toutes les barbaries, pour la Culture, Merci




POUR LE MONDE DU SILENCE ...
Découvrez ces Images, aussi vieilles que le Monde, tutélaires ! Mais comment l'homme en est-il venu à harponner la vie dans le sanctuaire des splendeurs 
?