GRAND_SUD_DE_L__ILE__DE_CORSE___EN_HIVER_

 

 

Il était né d'une poussière d'écume et d'un bloc de craie sur le bord d'une mer qui lui donna le sein. Et chaque vague le poussait à regarder plus loin, au delà des frontières qu'il ignorait encore. Le ciel était lourd de souvenirs à grandir.
Toujours il garda son cœur de falaise, rempart à la tourmente mais friable au zéphyr et chantait souvent des airs de marins en baissant le front comme pour une prière à la vie. Humble dans le soleil couchant.
Et sa peau de sel avait soif d'amour et d'histoires de vents. Quand celui du noroît lui traversait la tête, il l'écrivait à la craie sur les poussières d'écume. C'est parce qu'il était né...
Et la terre tourne en rond
Joël GRENIER 
___________________________________