MER__DE_BALAGNA_CRIS__GRECALE_

Comme si la Mer de  Balagna  avait dilué  les ciels profonds de l'hiver, une mer  d'encres marines que les vents froncent en relevant les ors de la Terre 

!

En guise d'illustrations, la Mer de Balagna, les Flots d'une Tramuntana soutenue, cet azur unique au zénith  qui inonde  la Mer de Ligurie. De fortes vagues  s'emparent des baies et des golfes ouverts au large, soulignent   ces croissants de dunes que la cupidité hélas occupe et tente  de s'en accaparer ... Que la Terre de Balagne lutte et recouvre l'antiquité de ses  rivages, de ce trait de côte unique. Il est vrai  que le Ciel de Balagna  ne reconnaît plus la Terre festonnée d'écume dont l'Ostrigoni  nous rappelle le numinueux  des desseins ocreux et généreux. On ne balafre pas le ciel, l'azur,  ces cordons dunaires uniques  que les millions d'années ont engendrés, aprêtés, édifiés.

Une Navigation  sous le Ciel de la Balagna pour  dire et relater  l'accroc  aux sables, à la beauté, aux noces de la terre et  des ciels où convolent les oiseaux, nos rêves ailés, depuis l'Île Rousse, la Revellata, la naissance et  les contreforts  de l'Agriate, la vue exceptionnelle  que nous offrent l'aghja d 'Occi, le village, le moulin abandonnés aux pieds des montagnes de la Balagna, sublime vire donnant sur l'azur.

Ne resterait -il qu'une chanson, une poésie pour  ramener les charmes et les préciosités d'une contrée insulaire que le chant des vagues  et la brise bercent  sans fin.

Je voudrais tant que les bords de mer, à nouveau, se mirent sans faillir  ni démiriter  à la psyché  céruléenne  et sans tain des ciels de Balagna

 

- MARIN - 

Images  Chants et Amour d'une Terre 

 

TRAMUNTANA_CRIS_BALAGNA_

 

 

 

LE  CIEL DE BALAGNA

 

Vecu u Monte Grossu da e stelle fiuritu
Da Zilia à Felicetu cù l'estru muntagnolu
Un acellu di notte chì d'amore si lagna
Tandu mi vene in core u celu Balagna,
Tandu mi vene in core u celu Balagna.

L'Isula a turchina face chjam'è rispondi
Cù Santa Riparata chì fideghje à Munticellu
L'estru di mio lochi mi fraie di cuccagna
Tandu mi vene in core u celu di Balagna,
Tandu mi vene in core u celu Balagna.

Da a valle di Toru u verde di l'alivi
Mi stuzzicà a mente è Muru stà in pughjale
Sentu cantà a rota di millaie di fragni
Tandu mi vene in core u celu di Balagna,
Tandu mi vene in core u celu Balagna.

U pinzu di a Vella pare muru di petra
Fruntiera naturale trà Nesce è Spuncatu
Vecu pagliaghje bianche cum'è mure di Spagna
Tandu mi vene in core u celu di Balagna,
Tandu mi vene in core u celu Balagna.

U timpanu latinu d'una schilla luntana
Brusgia a mio memoria d'un'aria vagabonda
E capine chjinate mi sò palazzu giallu
Tandu mi vene in core u celu di Balagna,
Tandu mi vene in core u celu Balagna.

Reginu maestosu di rabbia si ne scappa
Di Lozari vicinu cerca l'ochju barcale
E mio loche sicrete sò di piaghje è muntagne
Tandu mi vene in core u celu di Balagna,
Tandu mi vene in core u celu Balagna.

Poésie et chanson  Corse

I CHJAMI  AGHALESI

 

_________________________________________