URIENTI____BORA__HIVERNALE_CRIS_

MON__LE_FLOTTANTE____CORSE_CRIS_POESIE_

 

***

 

 

Mon île flottante

insatiable  étrave fendant le flot

la lame

du coup de temps 

 

Vaisseau de pierre diluvié 

tu feins  la course folle 

de Séléné          Luna   lancée 

à travers les nuées  tempétueuses

 

Pan de terres  érodées 

Le mystère des  sirènes  s'ente au minéral 

d'un bestiaire antique

fabuleux

 

Il est un temps pour le journal de bord  

Marin

Il en est un autre  que la poésie  happe 

comme la vague

 et son  dais  d'écume bleuté 

 

Mon île  flottante

qui de la solitude

de la foi  

de la passion

fuit la raison

 

Quand tu consens

au vague à l'âme du pèlerin

en quête d'absolu

et d'harmonie

 

Qui abîme ici  le cri  

trace la voie  de l'écho 

séculaire

 la souvenance des   jours à poindre 

que les oiseaux réfugient 

en migrant

 

Dans ton extrême nudité d'astre

où les eaux se lovent

 depuis  le vol des Dauphins

Puffin cendré 

je souffre mille  destins

 

- MARIN - 

ÎLE

URIENTI_TEMP_TE_BORA__CORSE__CRIS_

________________________