ANGE_PUFFIN___TOUT_PROCHE___LE_SALUT_

 

"   ...  Plus vrai que tout, plus dense et plus intense est ce rapport à l'étant, au vivant qui enfante d'une larme de joie. Tel un bonheur  indescriptible, un vertige mystique, éperduement marin, océanique !  "  Je vogue donc  je suis ...! " Eau-Delà " de la raison raisonnante, je suis.  

Cristian

ANGE__PUFFIN__ME_REGARDE__

 

" ANGE - PUFFIN

Le petit ALBATROS de la Grande Mer

 

NB /  C'est aussi pour les Enfants, un conte  que les parents broderont à leur guise et selon l'inspiration, le souffle de la nuit, le marchand de sable et de poudre d'étoile

!

 

 

Comme une  belle  histoire de liens, une émouvante  rencontre que  les grands frais  et  les coups de vent -  Ponant orchestrent et animent parfois sur la mer, entre deux Îles soeurs de la Méditerranée, aux quatre  saisons.

Là-bas, vers a TESTA, la vraie, l' authentique  Punta di Vintilegna, -  située dans le grand Sud de l'Île de Corse -   et dont le toponyme hélas !  se perd au profit de " pseudo "  galvaudés ou communs.

( Le vaste domaine marin  jouxte l'entrée des Bouches de Bunifazziu, du détroit éponyme - Cap Marianon, selon  Ptolémée, l'Ancien géographe, en situe la lisière ).

***

 

APPARITION___ANGE__PUFFIN___

 Je suis resté de longues minutes, dans l'eau, entre deux caps, et nous avons dialogué, en silence, dans le vent. Mon aile sembla l'inquieter, inopérante, naufragée ...!

 

J'ai fixé une vieille  Caméra embarquée sur la partie frontale de mon casque, - ( Go-Pro Héro I )  -, afin de réaliser des vues en direct.  

Voici quelques arrêts sur images  témoignant  de ces nombreux épisodes vécus et partagés avec  " Ange - Puffin ". Le grain et la qualité  des  photos laissent à désirer, certes !  Mais que ne vaudraient-elles  d'autres, en l'état, que ces sublimes pans de ciels que nous  traversons ensemble.

A l'intime du Grand Bleu cristallin et si  sombre à la fois, à l'orée de la nuit perpétuelle, nous  volons, nous dansons la mer et le vent. 

***

 

HALLUCINANTE__APPROCHE__CONFIANCE_

 

Que je vous dise en prose ces fragments, ces  moments passés en compagnie de ce  petit être non  humain, (Le  Puffin Cendré ), le petit Albatros de Méditerranée, affirme-t-on, qui vînt  un jour à ma rencontre et  qui scella notre amitié, pour toujours.

Nous nous voyons déjà depuis plusieurs années, au milieu des flots, lorsque  mon esquif vélivole m'emporte à  l'ouvert de ce vaste golfe que balaient les " Vents Droits " de l'Extrême - Sud de  " Kallistê ". Là où il aura élu  domicile pour perpétuer l'espèce, donner la vie, revenir de ses  fabuleux voyages ! 

Le bel oiseau  alors  se détache de ces lointains essains qui  pêchent  au large en survolant les crêtes  écumeuses, sur une mer argentée. 

***

ANGE_PUFFIN__LE_VOL_APAISE_

 

Je le reconnais à son vol, à ses approches et  ses jeux,  ses façons bien à lui  de se présenter en m'offrant la blancheur  immaculée et le  dessin de ses ailes. Folles abattées ou remontées acrobatiques  au vent, il émerge parfois des vasques ondées, mouvantes,  effleure la lame et les moutons puis, s'approche de moi, surprend,  domine  et côtoie le bord, l'amure qui me conduit et sous laquelle je navigue, je m'éloigne de la côte. Je le regarde évoluer sans  battre des ailes ; il danse au gré  des rafales, oscille, prend le vent en décrochant brusquement, ivre d'espace et de liberté. De lui  me viennent les appels du large et du solo auxquels je réponds aveuglément.

Le Puffin maintient d'ordinaire une certaine distance avec les hommes, se rapproche des côtes pour nidifier, se reproduire. C'est un grand migrateur, à l'instar de l'Albatros capable  de rallier les Hautes Latitudes durant des semaines, des mois, avant de  s'en retourner, fidèle, vers l'aimée et la promise qu'il aura quittée  après  la couvée... Splendide  dessein,  allégoriques envolées !  Sa destination de prédilection étant les côtes occidentales de l'Afrique, voire au-delà,  vers les 40 èmes rugissants. Se rapprocherait -il de son grand cousin, l'Albatros  ? 

 

***

IL_REPOND_A__L_APPEL_DE_SON_PETIT_NOM__SECRET_

A l'appel de son petit nom secret il répond et se rapproche avec une confiance déconcertante 

Et ainsi, telle une entente, les termes suggérés  d'une possible alliance,  une allégeance au tout, hôtes d'un espace - temps labyrintique,  la gestuelle et le langage sans parole aussitôt  priment et  nous lient. Nous vivons,  un - possible  rêve !

 

Ivresse partagée au coeur des éléments  qui nous fondent et nous définissent comme les  passagers du vent.

Le migrateur égaie mon sillage, s'offre  à l'iridescence  des gerbes  d'écumes et d'embruns  qui ravissent  tant les pèlerins  de l'azur et que l'arc-en-ciel  spontané révèle ;  arcature, prisme éphémères subliment  et polarisent ma  vision  de  " l'Eau-Delà " .

***

DESSEIN__D_AILES__ANGE_PUFFIN__ET_CRIS_

 

" Ange - Puffin "  tournoie   au-dessus du mât, ouvre une hypothétique route, la voie,   celle que je m'étais  jurée de prendre, un  jour, à la voile, de retour des rivages vierges et sauvages  du Gabon ! 

Est-ce  là le signe qu'il m'envoie  avant de s'en retourner vers l'aimée  et son unique petit, niché  dans une grotte, une anfractusoité de rocher, au coeur de  la falaise albâtre qui  rompt au temps qui passe. Il y prendra à son tour le  perpétuel  envol des âmes affranchies, après que ses  parents l'auront  quitté,  quelques  jours plus tôt, afin qu'il s'allège et enfin réussisse  le pari du  grand saut salvateur, lénifiant ...

Un solennel  au revoir, avant que de disparaître comme il m'était apparu.

Ainsi de  ces précieux  pans de vies qui  me manquent cruellement, lorsque survient un profond mal de terre,  le blues, la nostalgie spleenétique  des grands espaces.

 

 

- MARIN - 

Ange - Puffin

1 ère  Ecriture le 29 Avril 2021  - Entre  deux coups de vent Ponant, en espérant revoir " Ange - Puffin "  et lui confier  mes secrets, le fruit de mes alcools oniriques

 

AU_REVOIR__PETIT_ANGE_

____________________________________