PEINTURE_REGIS_MINOIS__LE_VENT__L_EMPORTERA_

 

Oeuvre Régis MINOIS  

Le Vent l'Emportera

 

Ces deux  chansons, hauts textes beaudelairiens ! deux poésies absolument poignantes tant les accords, le fond, le rythme, la musique, les reprises et les relances,  simulent les rimes et la longue scansion de la souffrance, du temps qui passe, des années mortes, d'une nature morte.

L'incompréhension,  l'indifférence, l'oubli, le deuil sur le vivant   que le silence ou les vents  emportent, implacablement, inexorablement, si loin de la foi d'aimer et de la souvenance de l'essentiel.

A ces échos de rêves que nous partagions, parfois, avec un frère aîné, effondré, reclus dans les méandres de la schyzophrénie et que je reprends  au coeur des flots et des vagues déchaînés.

Il n'est plus solennel  havre où noyer les larmes de la multiple fracture, de la  rupture et de la discorde manipulées  

que d'aucuns  consomment  sur l'autel des liens brisés. Un choeur s'est tu  en louant l'atavisme  du sang  qui aisément  bafoue et conchie l'entité famille  avec cynisme et cruauté...

J'ai tant besoin de les entendre, d'en fredonner les  mélodies, d'en explorer les  confins lumineux de  l'allégorie, de  passage !

Sachez,  toutes et tous qui auront ainsi piétiné et souillé la mémoire, fait montre d'ingratitude, de mépris  et de méchanceté, certifiant la pregnance de l'orgueil et du médire, sachez  que je vous emmerde jusqu'à  la fin des temps et pour les siècles des siècles. 

 

 Le Vent Nous Portera 

 

Aux Sombres Heros de la Mer

NOIR  DESIR

A Toi  Schyzo - Frère

Michel

_____________________________