UN_AUTRE_MONDE__VITE__URGENCES_

 

DE L'IMAGE  A  L'ACTUEL CHAOS 

 

Tous les Mondes, dans  leur diversité respective, participent  des  merveilles et des splendeurs  de la Création ! Terre- Océan, unique et  souveraine, abrite la vie, la beauté, la vérité des éléments dont l'équilibre subtile  qui en résulte, demeure la manifestation irréfragable et tutélaire d'un vaste dessein universel et intelligent. Une théorie et une opportunité tangibles de l'Intemporel qui induit  l'approche holistique dont l'immanence de l'expérience ne fait aucun doute.

La  photographie traversera les siècles, témoignera indéfiniment, -  à  l'instar des arts et, bien au-delà -, de la condition humaine, du règne non humain et végétal, des grands espaces.

Il  nous faudra rendre compte  de nos agissements, entre autres consternantes forfaitures environnementales, animalières, végétales d'exception perpétrées de notre vivant ; 

Diktat  punitif, expéditif, à moindre coût. Parjure, cause d'opprobre à l'encontre de l'état de  Nature sans le moindre  soucis de  prévenance, d'anticipation, de  préservation des grands territoires.

Actes militants que  le mouvement, l'image, l'engagement, l'écriture et  l'Art révèlent en toute humilité, lorsqu'ils suivent  la voie du  Respect de la Vie ; ainsi du sens,  d'une démarche, de l'acte fidèle et proche du grand Tout, de l'Etant, de l'action, du mouvement sur le terrain de la vérité des mondes 

!

 Que l'image consacre dès lors  ces paysages marins et insulaires d'une précieuse  rareté. Que le cliché  fixe dans le décor l'esthétique d'une  gestuelle, au-delà de la représentation. L'information  induisant tout naturellement l'ancestral  rappel aux choses essentielles que nous percevons.

Tel un témoignage, une fenêtre   ouverte sur la clarté et la solennité des éléments naturels ...  Aucune propension aux  vanités  ampoulées de l'égo  ne saurait prévaloir. Mais du  soucis permanent d'interpeller, d'interroger, de  susciter les questionnements fondamentaux sensés  nous préserver du déclin, de la trahison, de l'accident climatique et  de l'asphyxie programmée.

Les mondes ne sont plus que le vaste reflet d'un   Monde qui  change, décline et nous échappe si vite. Les affairistes  ont opté pour la cupidité, le mensonge et la  forfaiture, avec  pour tragiques et consternants compromis :  la collusion, l'univers des marchés complaisants, les profits colossaux prélevés sur la ressource et la technologie de pointe  qui entravent la transition vers la survie.

La richesse, l'abondance, la démesure, les rejets inévitables ne concourent  guère  aux grands équilibres de la Planète ; fait établi, incontestable !  Aucun moratoire, aucun échancier  ne serait envisageable,  acceptable ! Donner du temps à la dévastation, aux rejets, au système  actuel cautionne le crime d'écocide ...

Toutes  contributions écrites, les activités  supports valant nobles acquis culturels et faits de Civilisation, toutes  causes défendues  alertent la  Communauté Internationale sur l'urgence  des mesures  à prendre de préservation, de protection, d'accompagnement des grandes et immémoriales  dominantes de nos mondes menacés de disparition ...

Ainsi du sens de notre démarche ! Oeuvrer pour la sensibilisation aux raretés et aux préciosités des grands espaces que la modernité et le progrès non maîtrisés  impactent  durement, durablement, de façons  irréversibles.

Les enjeux sont incalculables mais force  est de constater que les sociétés humaines ont d'ores et déjà les moyens de réagir, de lutter, de stopper le massacre, la curée, la destruction massive, le suicide collectif ! 

Face à l'échec cuisant des stratégies actuelles, nous appelons, - dans le respect des opinions de tout un chacun -, à  refuser, à boycotter le vote pour un  homme, une femme et le parti qui la - le porte. Récuser le sectarisme d'une  légitimité  démocratique fondée aujourd'hui sur le déni, l'inconnaissance et la manipulation outrancière  et dangeuresue des masses, de l'opinion, des moyens de communication à des fins obscures ! 

Dès lors,  appelons-nous  de nos voeux le renversement de ces institutions politiques obsolètes,  décadentes et  pourvoyeuses de graves atteintes au milieu, aux sociétés aujourd'hui affaiblies, impactées.

Nous souhaitons l'avènement et l'institution  d'un collège de sommités, de scientiques et de chercheurs en phase avec leur temps, les priorités, les urgences que  l'ancien modèle  fait  désormais peser  sur les nations et les états, la biodiversité, les ressources de Planète-Océan, le cadre de vie.

Un collège  respectueux des grands enjeux et  de l'éthique en capacités d'initier et de piloter de réels  changements, dans l' immédiat, de générer  un projet planétaire et son cortège de projets  nationaux, régionaux, de sanctuaires naturels inévitables.

Un collège apolitique, impartial, objectif,  aux compétences complètes et diverses, agissant dans la transparence et l'urgence des priorités, commandant et présidant  aux exécutants que seraient l'actuelle  sphère politique  remaniée et représentative de l'opinion, dans sa diversité ; Nous aurons dès lors des  administrateurs en charge de conduire, sous tutelle, les objectifs émanant de ce Collège souverain et non plus au nom  d'un homme ou d'une femme, d'un décideur, d'un dominant s'arrogeant la mainmise sur les deux  Chambres et les deux  Conseils

Il  y a  certainement des solutions, mais de grâce, en finir  avec ce sempiternel et triste théâtre où se jouent l'expression pathétique  d'une  scène aux abois, l'avènement d'un homme ou  d'une femme enjolant les esprits  pieds et poings liés à la servitude, aux carcans d'un parti unique, dont séides, affidés,  grands lobbyistes et financiers tiennent  les rennes  d'un pouvoir économique  et financier  terriblement dévastateur, arc-bouté sur l'or, l'argent, la devise éphémère.

Tout n'est-il pas lié, interférent 

 

CORSICA...GO56

Ô SOLASTALGIE

1 ère Ecriture  le 3 Novembre 2021 

 

________________________________