INCENDIE_SUR_RESERVE__NON_REPLANTE_

 

PANDEMIE   / DEREGLEMENT CLIMATIQUE  / ÎLE DE CORSE 

TOUT EST LIE 

***

Agglomérations / Cités _ Inter-communalité _  Villages _ Hameaux 

Littoral - Ruralité - Montagne et Massif Corse

 

 APARTE

Que l'Île de Corse prenne garde ! Malgré un très fort taux de personnes vaccinées contre le Codid-19, tous les indicateurs repartent à la hausse en Europe, Russie, en France, si bien que l'on craint une 5 ème vague. Peut-on affirmer  que la Vaccination soit  dès alors un franc succès,  tandis  que l'état français semble sur le point de rendre une  troisème dose supplémentaire obligatoire et ainsi de  conditionner  à prix fort  la viabilité de l'actuel passe sanitaire. 

Nous voyons  et enfin découvrons les issues réduites   et les aléas d'une navigation à vue semblant faire le lit d'une reprise économique  exacerbée, démesurée, aux conséquences dévastatrices pour notre planète. Espérons que les jeunes  générations n'auront pas à souffrir d'une  part  des retards, des ratés, des lacunes d'un système de santé aux abois et très largement déficitaire et, d'autre part d'une stratégie inadaptée et obsolète  en matière de Transition durable et verte, saine

Mais loin de polémiquer sur un  sujet dramatique dont  les causes demeurent opaques, troubles, obscures, évoquons  l'autre versant d'une actualité terrifiante, mondiale,  à savoir, les conséquences du dérèglement climatique en cours  et les annonces de nos politiques en la matière.

Si vous consultez nos archives, ( CORSICA...GO56 ), nos noimbreuses  catégories, vous trouverez  plusieurs espaces où figurent une liste conséquente d'articles voués à la Corse, son environnement, ses capacités et son patrimoine en mesure justement de valoir  comme  EXEMPLE REMARQUABLE en Europe, en Méditerranée, de lutte contre les effets du dérèglement climatique.

Son potentiel,  la densité endémique de la faune et de la flore insulaire, son massif et son littoral, ses merveillleux  rivages lacustres et ses  zones humides, de protections renforcées, Parcs et Réserves y  sont mentionnés, photographiés.  Nous n'avons jamais laissé  de conclure à leur intérêt majeur dans le vaste cycle de la vie, de la diversité  de son environnement, de son exposition hélas  sévère aux manifestations du réchauffement  climatique

NOMBREUX SUJETS ABORDES ET DECRITS  

 

sont et aurons été ici détaillés, espérés, décrits, photographiés, adressés  aux ELUS DE LA CDC, aux Maires, via le WEB et la plateforme  CANALBLOG 

Il serait grand temps de poser sur la table le vaste projet insulaire abondant et enrichissant, actualisant  le PNC 

LE PACTE NATUREL CORSE  / LE PACTE ECOLOGIQUE  CORSE 

Autre CATEGORIE de cet espace, couplée à la CATEGORIE et à l'ALBUM : 

"  INSULARITE  ET  URBANISME  "  _   " AUX ELUS DE LA CORSE "  

"  FORFAITURES  "

ETC 

Nous disions  encore récemment que les dirigeants - CDC - et les maires des communes -,  ne peuvent  accepter ni laisser les choses courir et, ainsi se répandre à travers  tous les milieux de l'Île, impacter durement la Nature !

Saleté, abandon des terres jadis cultivées, entassement, concentrations anarchiques et tentaculaires de l'outil industriel et commercial de grande ampleur, la pollution des routes et des abords de plages, des rivages  par la mer,  l'occupation absolument pléthorique  du Domaine Public Littoral et Maritime ( Sous la forme de barraquements et de bâtis, de caravanes  envahissant les dunes, avec leurs lots de parkings en Tuf  détruisant le peu de plages de nos espaces interurbains et de périphérie ) ! 

On nous évoque " l'Excellence Ecologique " là  même  où la ville autorise l'implantion désordonnée et démesurée de hangars, d'entrepots, d' espaces et de structures  immenses  bordés de déchets industriels et de chantiers jamais terminés, aux portes de l'agglomération, auxquels  s'ajoutent  ces bords de routes - RN  &  RD - littéralement envahis de plastiques et de poubelles jetés par les automobilistes, que la DDE et les services de voieries pulvérisent, avant qu'ils ne soient charriés vers la mer  dès les premières crues ou fortes pluies ( effets de drainages catastrophiques ) ! 

 

UN PROJET ET DES MOYENS POUR Y PARVENIR

DE  LA CITE AU VILLAGE 

 

Sachons que ce potentiel et ce patrimoine naturels, ces niches écologiques  sont actuellement laissés pour compte ! Et si le Conservatoire, le Parc Marin n'existaient pas, nous connaîtrions alors un désastre environnemental majeur, une OPA sur sites remarquables...

Il est urgent de mettre sur la table la donne, la manne et de décider  d'un Projet Naturel  Corse - d'un Pacte Naturel Corse, dont les grandes lignes seront poursuivies et mises en oeuvre jusqu'au terme communal, dès demain.

Tout  devant y être traité, en priorité absolue, de l'assainissement  aux déchets, de la réhabilitation des espaces naturels aux aménagements destinés à les sécuriser et protéger le contexte, selon la saison ! 

Des incendies ont détruit des contrées  boisés considérables, près de zones remarquables : A  REBOISER à l'identique ! Rien n'a encore  été remis en état de repousse et de recouvrement ... Les paysages ont été dévorés par les flammes ! 

Prendre des mesures drastiques à l'encontre  du domaine privé industriel et commercial et  imposer le souci d'intégration aux paysages, l'exigence de propreté et  surtout la  disparition de toutes les sources de pollutions d'ordre physique, chimique et visuelle ! Le constat  est actuellement  alarmant, intégre la pléthore de panneaux publicitaires, ces  propriétés urbaines  servant de dépotoires à rebuts  et engins non protégés, masqués , absolument  ignobles, etc ... Un laisser faire et courir inacceptable ! 

Les abords des  villes et des agglomérations, les  grandes surfaces  arborent de gigantesques parkings  noirs  et non boisés / Y remédier, dès Janvier 2022 ! Le contexte devient intenable, source d'îlots de chaleurs insupportables, urbaines et rurales... Idem des toitures plates réfléchissant une chaleur épouvantable.

Aménager, réhabiliter, entretenir  rus, cours d'eau, torrents et rivières, exutoires d'eaux pluviales,  jusqu'en zone urbaines afin  d'optimiser ces espaces  d'une grande richesse environnementale. Aménagements souhaités pour les populations et Îlots de Fraîcheur - Promenades, ombre, point  eau pulvérisée, etc ... ! 

Enfin, en guise de conclusion partielle, reboiser intensément, végétaliser en communes les espaces abandonnés  et laissés en friches, non entretenus, qu'ils relèvent  du domaine publique  ou privé, dès lors  que leurs détenteurs doivent se soumettre à une obligation de nettoyage, à minima, la commune  se donne  la possibilité  de les boiser lorsqu'ils ne sont ni viabilisés  ni  voués  à la construction, dans l'attente d'une possible évolution.

Il est impensable de laisser des hectares de terres en milieu urbain et  communal, rural, sales et en friches,  sans aucune  contrepartie d'utilité environnementale, là où les feux se propagent, se déclenchent et les décharges sauvages prolifèrent encore  et toujours. 

La ville ne confine pas aux ronds-points, aussi beau fussent-ils 

Redonner vie, fraîcheur et esthétique aux cadres de vie, améliorer la dominante sanitaire communale et urbaine, réhabiliter l'espace conquis et arraisonné à tort, avec force  passe-droits. Autant pour ce qui  concerne les habitats périphériques dégradés, disséminés aux portes des communes et des villes, où loge et demeure en permanence  une population dans la précarité, des caravanes, de vieux habitats  mobiles, dans un contexte naturel fortement dégradé ! 

Oui, certainement, l'Île de CORSE peut et se doit  de tendre vers l'Exemplarité Environnementale, écologique, un modèle de société et de ruralité intégrées,  capable de supporter les écarts inquiétants d'un réchauffement climatique   à terme, mortel, dévastateur.

 A TITRE D ' EXEMPLE 

Il reste illusoire de contrer la progression de la mer et d'ériger  digues et remparts, structures colossales et cyclopéennes de blocs, de croisillons sensés contrer les  houles. Nous ne ferions de déplacer  les effets de l'érosion marine ailleurs, engendrer des conséquences  dramatiques à l'encontre des zones humides et arrières des dunes, des cordons littoraux, des lagunes ! Attention, ce sujet est crucial.

Nous vous présentons les archives de nos catégories, suivre les Liens  ci-dessous ! En espérant que vous y  trouverez matières et pistes à réflexions. Pour l'amour de notre Terre de Corse, là où plongent nos racines, cet article franc et  allant droit au but, sans autre intérêt que le souci permanent et prégnant de préserver, de sécuriser, de veiller, de protéger notre patrimoine environnemental,  écologique et humain, éléments constitutifs de notre Mémoire, de notre passé, de notre avenir  au sein d'une Mer Méditerranée livrée aux extrêmes climatiques, plus que partout ailleurs 

!

LIENS AFFERENTS 

 

http://marin56.canalblog.com/archives/le_pacte__naturel__corse____pnc___/index.html

 

http://marin56.canalblog.com/archives/insularite_et_urbanisme/index.html

 

http://marin56.canalblog.com/albums/aux_elus__de_corse__et__ctc__/index.html

 

http://marin56.canalblog.com/albums/forfaitures___/index.html

 

http://marin56.canalblog.com/archives/accident__climatique_majeur_/index.html

 

!

CORSICA...GO56

 

______________________________