CORSE___SPOT_SUBLIME__HIVER__

 

Le vent, les vagues, les montagnes  hiémales et les rayons du soleil solsticial  nueront  à nouveau  versants et tombants de l'Île de Corse ! Elévation ...

 

Ainsi de vous en  offrir la quintessence. Car je  perçois déjà les féeries d'une mise en abyme infinie qui me gagne et me perd, qui m'isole.

Vagabond sur la  mer ! Comme une promesse d'écriture allant sous  l'égide  du solo, au gré  de l' in-connu ; que je réponde et participe  de  ces appels incessants, obstinant l'attente, quelques désirs sublimés ...

 Elans de Nous transcendés. Une partition  à  ciels ouverts fige le  chant des chaos, d'un bestiaire  lisse et  mordoré. La solitude s'y complait et la beauté s'ouvre au numineux de l'hésychia ; précieux viatique ! 

La moire des rouleaux  et des écumes  t'accorde le souverain jeu de la glisse ailée. Le soyeux  et le glacis de l'onde irradient sans fin ; ils  n'en demeurent jamais  plus tendres pour autant, fût-on au coeur de l'été, au zénith du soleil  dardant   sur la peau de l'azur dense  et tiède  ses  rudes rayons...

Vers l'autre  rive, " eau-delà ", convolent les  splendeurs d'un souverain   dessein. Les noces y sont troublantes,  oeuvrent à la remembrance énigmatique où l'âme se complait et se sent bien.

Mystique de l'instant. Le temps des mirages  divague. Vivre et  mourir, cerner  les  fluctuations d'un espace - temps que la liberté caresse aux confins de la gestuelle et des maux...

Je m'en souviens et  qui me gagne une folle  rythmique, les échos de ces musiques mortes que le lien et les vents cèlent entre Nous. Au diable tous les alcools maudits ! Que viennent  les  fruits  et la moisson de l'Unique

- MARIN  - 

Fragments 

 

1 ère Ecriture le 25 Novembre 2021, à l'orée de l'hiver  météorologique, à la veille  de rapides flux de secteur Ouest, de navigations engagées dans le vent fort

 

________________________________