LA_MER__TOMBANTS__CORSE__

 

A  L'EAU 

LA  MER 

 

Extraits tirés de son ouvrage 

"  L'Energie Vagabonde "

 

 

paru aux éditions  Robert Laffont -  Paris 2020        

Pages  1153    à     1212 

 

Aphorismes sous la lune  

Et autres pensées sauvages

 

_  La mer : un coeur qui bat  entre deux côtes.

_ Les vagues ont repeint  au rouleau une mer d'huile.

_ La mère mène l'enfant au lit. Le lit  mène le fleuve à la mer.

_ Le Sahara était une mer. L'océan sera toujours  un désert.

_ Les polders hollandais : un accompte sur la mer  dont la note sera  salée.

_ Une marée  : pris de vague à l'âme, l'océan va verser  ses lames ailleurs.

_ La houle mord la terre : Elle ne lui  pardonne pas de briser sa course.

_  Y  a - t - il des mers enchaînées ? 

_ La lune blesse la mer d'une plaie vif-argent.

_ Le baiser du vent  s'appelle une bise.

Le grain de sable  n'enraye pas l'engrenage de la houle.

Un matin sur l'Egée, le couteau de l'aube fait des accrocs  dans le manteau de la nuit.

_ La mer, par évaporation, est  l'abreuvoir du ciel.

_ Calanques de Cassis : L'eau enfonce son  coin turquoise dans l'albâtre du calcaire.

_ Une plage, allongée sur le  flanc, prenait le soeil sur le bord de la mer.

_ Sur l'étal : les poissons  sont les tripes de  l'océan qu'on vide.

_  Longtemps, j'ai cru que les phares appelaient à l'aide.

_ A chaque naissance de baleine, la mer fait une vague.

_  L'écume, pulpe des houles.

_ L'océan bave de rage de ne pouvoir abattre la falaise.

_ Le ressac, un écroulement sans conséquence.

_  La vie est une navigation d'Îles en îles, de femmes en femmes :  d'elles en elles.

_ A quoi rêve l'eau dormante ? 

_  On est bien entouré que sur une île.

_ Il allait de criques en criques cueillant les baies.

_ Larmes, eau maudite.

_ Les larmes sont le sang  de nos douleurs.

 

 

A SUIVRE 

Aphorismes dans les herbes 

Et autres propos de la nuit 

 

____________________________