CPP67_CHARGE__CAPU_ROSSU__OU_LE_PETIT_PIANA_

 Images " Emmila ", postée  très loin / Zoom Optique X 80 à 90 % 

Site / Capu Rossu ou le Petit Piana ( Pour les ocres  granitiques de  ses tombants dans le Grand Bleu Tyrrhénnien 

Mon Ami, Paul No, me confia  ce qui pourrait être une maxime ! Certainement pas une lapalissade  ... Je lui fis part de mon désarroi face à la fuite des jours, allant à la recherche ! Voici ses mots, sa pensée, en quelque sorte  une   dynamique de l'instant

" On ne peut pas être et, avoir été  " 

Soit ! la formulation est sans appel face à l'instant qui court, se précipite, rassemble en sa fulgurance tout ce qui fut engagé, passionné, intense et qui s'amenuise inexorablement. Simultanément, le chasme se creuse entre deux rives désormais intouchables ! La souvenance ne pouvant dans l'acte secourir l'être au monde actuel, déjà chargé d'ans, sur la pente

!

CPP67__JUMP__BASTON_

Fanatic Tri_Wave 76 Litres +++ Hero 3.7 m2 Northsails. 2 heures de navigation ( 11h50 / 14h05 )

 

Coup de vent à  fort coup de vent ! Les prévisions ont bien cadré cette Tramuntana Corse hivernale. Un grand et beau ciel bleu, de fortes rafales  caracolent à près de 50 Noeuds, pour un vent moyen établi dès les premières heures du matin à la force 8 / 9 Beaufort. Mer du vent chaotique, formée, croisée, excepté  vers " Capu Rossu "  ou la " Perle du Grand Sud " ! 

Troisième journée  d'un flux de NNE / NE pour le Grand Sud de l'île de Corse. Pinareddu, plus au Nord,  offrit de belles vagues et un vent  moins puissant. La Balise Winds ' Up étant  légèrement déventée, l'expérience aidant,  ( Adéquation Matos et Navigation ), l'on  peut avancer sans marge d'erreur  que les fortes rafales atteignirent probablement 55 Noeuds, soit la force 10 Beaufort, sur de courts  et intenses laps de temps. ( 51 Noeuds / Balise Wind's Up ). Le vent mollit vers 13h30 Locales après avoir  validé une légère et habituelle rotation diurne par l'Est de la zone.

 

CPP67_VEUT_EN_DECOUDRE_

Mer du vent  formée, avec prémices de houle de secteur NNE, notamment à l'approche  des remontées et des accores proches des reliefs.

En effet, ce Point Break peut offrir de splendides  sections qui se  poursuivent loin sous le vent et à l'intérieur du Golfe. De superbes abrupts  ocreux, safranés  stoppent la course des vagues et nos folies.

Si les rochers affleurent le long de cette avancée rocheuse et  ses secs, le premier virage  dégage des dangers et permet de très belles évolutions. Cependant,  l'orientation vagues / vent demeure le plus  souvent Side On Shore, la falaise toute proche déviant les révolins  en  notre faveur, dans les Surfs Frontside... 

Ce site  se négocie sous les deux amures, dès lors que l'on décide  de remonter  plus au vent, de revenir Bâbord, lancé et, d'engager Backside un Line Up  qui peut lever haut. Il faudra  donc  veiller à ne pas se trouver  face à la pointe en cas de Move radical  et de probable chute : quelques mètres suffisent pour  que le Matos fusent le long du Point Break, sans risque aucun  de casse.

 

CPP67_BACKSIDE_HACK_OU_SLASH_ROLLER_

Je n'ose  imaginer  les  conditions qui  ont dû rentrer vers les écueils, le récif   du  Grand Sud - Est ! Sans  aucun doute overmast et des rafales à plus de 55 Noeuds. Pertusatu  relève 58 Noeuds vers 15 Heures TU, valeurs  que l'on retrouve sur les flots en ces  parages, à l 'entrée du détroit, des Bouches !

Là encore, un Solo par  trop risqué, le froid étant un  sérieux handicap. 3.2 M2 et 60 Litres auraient été  très largement  chahutés ! La Grande Bleue dans tous ses états veilla sur  ses grands espaces d'une infinie beauté ! 

Un jour de vent  fort ; on y  glane toujours quelques précieux éléments en tentant de s'adapter aux conditions ; se demander à chaque bord si l'intention et l'action sont opportunes en pareilles circonstances ? Tout change, rien ne demeure égal à  ce qui fut auparavant.

 

FROLLER_BACKSIDE_ON_THE_ROCKS__BY_CPP67

Il me serait impossible d'envisager une navigation sans ce rappel à soi pris  et à considérer  dans l'extériorité d'une certaine forme d'engagement sans compromis. Et ainsi de relater, de témoigner de l'immense harmonie des choses, de cette inclination  à la fusion qui pousse à  interagir  avec les éléments, tant de sources d'énergies, les mystères impénétrables de chacun des sites qui nous accueillent. 

Un danger  persiste, menace, expose ; j'ai nommé  cette part d'insatisfaction qui sommeille au plus profond de l'esprit et de l'être, filigrane pernicieux et pourtant  vital sans lequel je ne serais certainement plus de ces heures pleines et sauvages, si  froides et  si violentes ...!

Chaque relance arrachée à la véhémence des flots consacre une  beauté vague, le sens d'une gestuelle qui la souligne et l'esquisse. Puisse le   Journal de Bord  n'être   jamais additions de faits marquants mais récit, narration, impression, émoi, amour, un tout  que l'on partage en faisant partie intégrante du voyage, à bord  du coup de temps  que le vivant  accuse, l'un après l'autre, tant qu'il reste encore  une maigre marge de possibles, de clarté, de révélation.

CPP67_AMBIANCE__VERS_CAPU__ROSSU__TRAMUNTANA

Demain soufflera  encore sur nos souvenirs, attisera  lointainement motivation  et  allégeance au Tout  sans cesse renouvelées ; dernier  jour d'un épisode de quatre journées radieuses. On y  joue à perdre  tout regain de force et de passion, tant éphémères sont - elles, quoiqu'il advienne. Relativité du temps ici-bas vécue, à bout de bras, le regard océan, le souffle de plus en plus court. Impermanence et mouvement  vont de paire à l'intime des métamorphoses dont je suis, humblement, passeur 

 

SWITCH__ROLLER_FRONT_SIDE__BY__CPP67

- MARIN - 

Journal de Bord _ Board 

Informations Navigation 

 

RELANCE_FRONT_CPP65_PETIT_PIANA_

_____________________________________