PHOTO_GEO___TERRE__POLLUEE_

 

OBSERVATION  

Nous avons quitté  le dernier coup de vent avec une  infinie douceur, en après-midi ! Lendemain frais que la rotation des vents  au secteur Nord  maintient,  sans souffler. Une étonnante et inquiètante configuration météorologique bloquée, à savoir, un vaste et puissant dôme  anticyclonique  juché au-dessus de l'Europe de l'Ouest et du bassin méditerranéen, inamovible, persistant, reprenant  du service après le passage des  fronts et de la perturbation associée en basses couches.

Une masse d'air  sèche et si stable, dont le  gradient adiabatique sec  ne  confine pas à la  seule explication d'ordre météorologique, orographique, synoptique mais qui  présente  de quoi  inférer  bel et bien   l'argument  climatologique , un climat mondialement affecté, modifié, perturbé, empoisonné.

DELIQUESCENCE  PROGRAMMEE 

Si peu de pluie, des grains livrant  des  bruines légères, n'humidifiant  que  frondaisons  et couverts  végétaux sans  jamais  abonder  les terres  en profondeur ! La situation est plus qu'inquiétante, en surcroît et en cette période de campagne électorale où des pantins  briguent leurs strapontins tout en se moquant  des ciels que leurs grilles  économiques et industrielles  pourrissent au-dessus de leur tête bien " comptante "...

Ne jamais oublier  que  chez ces gens - là  l'on  ne se soucit guère des saisons, du temps qu'il fait, du climat et de tout ce qui l'affecte,  qui impacterait  finalités et  objectifs financiers des  grands argentiers de  ce siècle qui connaît de plus en plus souvent   des bouleversements majeurs, des catastrophes naturelles sans précédent !

Il se battent,  s'étrillent, se cherchent les pous, se chiffonnent sur les plateaux TV  ou à distance non respectable en vomissant à   qui  mieux mieux leur content de fiel et de rumeurs.

Le monde oscille entre  les ventes en Rafales,  la quête de médailles à glaner lors  de J.O, -   dont  on peut  douter de la légitimité, au nom d'un Olympisme  passé en pertes et profits des droits de l'hommes et du citoyen bafoués et - , 

une crise politico - stratégique où les plus grands bandent leurs muscles, sur fonds  opaques et glauques de pandémie Covid-19 ! Tristes politiques,  incapables,  récemment portés  aux commandes de ces institutions régionales obsolètes  aunant  la loi  à leurs desseins,  ménageant les divisendes  des puissants et des Lobbies ...

REINVENTER  L 'AVENIR 

Il faut en  finir avec  pareilles institutions portant aux pouvoirs de décisions un roi et sa  cour, un homme et le système qu'il régit et commande selon  ses stratégies et moyens de contrôles sur la société, les affaires, les marchés ! 

Subsituons - lui, portons à réflexion et mûrissons un  nouveau Collège  d'hommes et de femmes à parité, des scientifiques, des experts, des gestionnaires apolitiques et de haut - vol   en mesure de poser les grands axes d'une Ecologie politique propre et durable, un  super ministère duquel émaneraient  tous les satéllites  structurels en mesure de conduire le pays et le vaste projet salvateur.

Mais en finir  avec ces élections, ces duels de bas étages que commandent  les intérêts, les collusions, les prébendes, les faire-valoir, les faux semblants et la langue de bois ultra  partisane sitôt les élections passées.

En finir avec ces querelles stériles   qui accouchent de velléités et d'effets  d'annonces  sans suite, de ces manoeuvres d'enfumages systématiques et  dangereux.

Nous n'avons plus aucune  autre porte de sortie que celle qui se referme devant nous à  court terme, soit :  la protection et le sauvetage   sans appel  de Terre - Océan ! 

Remettre en lice, en Mai 2022, un autre roi et sa valetaille vaut suicide programmé ! 5  nouvelles années, 5 autres à suivre  d'une mandature figée, bloquée, assujettie à la grande finance et  aux géants de l'informatique, de l'intelligence artificielle,  nous mèneront  au chaos, à la décadence et aux périls majeurs inévitables, qu'il s'agisse  du climat, de l'humanitaire, de la condition animale, de l'air que nous respirons, de l'eau que nous buvons, de la terre  qui nous nourrit,  nous  toucherons d'ici 2030 / 32, le fond. Nous entreverrons  sans nul doute les prémices de l'irréversible et de la tragédie mondiale.

Une certitude que la prémonition, l'intuition, l'observation et  la réflexion conduisent au  fil  de lectures, de rapports, d'études émamant de sommités  mondiales ! Nous ne nous en sortirons plus si   le peuple continue d'élire des  équipes partisanes et intéressées au commandes. L'impudence et l'exclusivité auront assez duré et fragilisé le Contrat Social, les conditions de vie soucieuses  de son cadre.

 

ALTERNATIVE  VITALE 

Evoquons la dynamique de projet, le nouveau dessein civilisationnel, la nouvelle organistation des hommes en société selon les grandes  dominantes d'ordre environnemental et culturel à intégrer, suivre, respecter ! 

Une toute autre vision de la politique ne  reposant plus sur le semptiternel pugilat verbal et le maintien des grandes sphères d'influences actuelles ! 

Une approche de la Civilisation reposant  sur le socle inébranlable de l'équité entre nations du respect de toutes sources de vie et de son maintien, un rééquilibrage des moyens  et des richesses entre les pays de ce monde en mesure d'assurer une transition rapide et  efficace, généralisée.

Comment  peut  - on encore imaginer  une Planète où les plus grandes puissances amassent des troupes armées, seraient  prêtes à nouveau à se détruire, alors que nous vivons et traversons une terrible ère de tragédies climatiques et environnementales, autant de   conflits locaux, de famines et de pandémies