INONDATIONS_SECULAIRES_AU_BRESIL_FEVRIER_2022__LA_CROIX_

 

https://www.geo.fr/environnement/lhumanite-finance-sa-propre-extinction-selon-une-etude-208435

 

https://reporterre.net/Energie-RTE-presente-son-scenario-de-sobriete-Macron-n-est-pas-interesse

 

https://trustmyscience.com/methane-rechauffement-climatique-retroaction-irreversible/

 

Des J.O  d'hiver 2022 à la crise et à la guerre  Ukrainienne imminentes, des inondations tragiques au Brésil aux premiers exodes climatiques,  de la crise sanitaire aux exactions chinoises à l'encontre du Peuple Ouïghour et  des Droits de l'Homme et du Citoyen, des génocides programmés contre les minorités gênantes d'Amazonies et autres dernières contrées à travers le monde, toujours  en vie, de la condition animale  souillée et méprisée à la condition  humaine bafouée, salie, maintenue dans les culs-de-basses-fosses de l'oubli, de l'injustice  et du mépris, sur  fonds d'arrivisme et d'opportunisme, des bouleversements climatiques et environnementaux  à la dévastation de la Biodiversité,  des famines épouvantables aux guerres régionales  martyrsant  civils et innocents, sur fonds de ventes d'armes odieuses,  etc -  etc, allons - nous encore investir  celles et ceux qui par leur parti   et leur incurie  signent  ce  bilan catastrophique, ce siècle tragédie et destructions  majeures 

 

Ce qu'il se passe  sur Terre  dépasse l'entendement, l'univers du sensible et de l'imagination ! Un tout chaotique, anarchique et  dont les extrêmes s'emballent tant sur les plans humain, non  humain et climatique.

Les grands  choix  stratégiques optent pour  une réorientation énergétique tardive et dangereuse. La finalité étant  d'aller  au-delà des cadences de productions actuelles, de maintenir à un  niveau très élevé l'exploitation  des ressources   énergétiques afin d'y parvenir, sur fond de greenwashing  ! Le cocktail et le mix énergétique  annoncé n'est plus viable : il  engage  l'humanité vers un point de rupture irréversible. Les répercussions  d'une crise climatique et humanitaire seront catastrophiques !  

Pour  ce qui attrait au dernier  volet de ce triste  et tragique constat, nous en parlons souvent, via les liens, les articles de presse spécialisés. Mais revenons vers l'humain, les mondes non  humains  que traversent  et impactent  une  souffrance et une  maltraitance infinies.

Insupportable diktat  dont l'on peine à mesurer  les conséquences  et les seuils que la  cruauté, l'inégalité et  l'indifférence atteignent. L'excés de prédation sur le vivant, l'empoisonnement des terres et des océans dévastent la biodiversité à  grande échelle, à grande vitesse.

L' humanité dont les strates  profondes nous sont révélèes par une information  pléthorique et  incomplète, souffre. L'évenementiel prime et  passe  sitôt sous silence, croule sous la masse des faits qui  nous sont  quotidiennement rapportés. Il  devient   aujourd'hui  quasiment impossible  d'arguer de  discernement, d'objectivité,  d'espaces de réflexions, d'un   traitement  quantitatif  et qualitatif  viable et souhaitable  des données qui  nous sont ainsi  livrées...

Notre   grille de civilisation  semble poser pour  principe  sociétal et dynamique une pluralité de modèles  allant et évoluant   à l'aune  des  capacités inégales  de  développement des sociétés, d'une part et, d'autre part, de leur proponsion au progrès inhérente  à toute  évolution  durable et souhaitable.

Force est de constater, quel que soit le niveau technologique  atteint, qu'elles s'assortissent plus que jamais  de ces   inévitables sources de nuisances et d'impacts négatifs  que la modernité exige, telle une fatalité ! Insane ontrepartie, sombre viatique de l'évolution, la rançon de la science appliquée ... 

Cela n'est plus acceptable. On ne peut concevoir,  accepter  de tels accrocs  à la dignité, à l'éthique, à l'acception même d'humanité en pareilles circonstances !  L'ordre des priorités n'y est plus et ne l'aura jamais été... La civilisation en paie les frais de façons hélas ! très inégales. Une réalité dont les éléments déconnectés d'un tout grevent  tout espoirs de sursaut, de rebond, de recadrage.

La machine infernale s'est emballée. Il convient de maintenir les paramètres  d'une fuite en avant suicidaire, sans décélérer ;  vaste  débat ! Et pourquoi ne pas l'envisager. Tanker sans gouverne, ainsi  va  notre vaisseau à travers un typhon, poussé vers d'inévitables écueils.

S'il est concevable et souhaitable  d'envisager un projet Planète Terre, Planète - Bleue,  chaque pays  doit être justement en capacités de poursuivre des objectifs à la fois communs et spécifiques, souverains, dans le respect absolu d'un développement propre et durable ! 

Situation certainement plus  heureuse et prometteuse  que le soucis pérenne  de faire, d'entretenir, de nourrir  les volontés de guerres et de conflits  à travers un  monde déjà dévasté

!  

CORSICA...GO56

ANTHROPOCENE 

 

____________________________________