TOUT_DE_BLEU__REFLETS___DIDIER_WINGUEUR_

LES_COULOIRS_DU_TEMPS__REFELTS_

Ecrire, peindre, musiquer l'instant, le figer  et en espérer la quintessence,  est-ce aussi et un peu se  voir voler, planer, quelque part, ailleurs, hors du temp ! 

Cette fin de Tramuntana, ( Vents  du Nord, généralement  froid et clair  qui souffle  autour de l'Île de Corse ), ne m'aura pas inspiré, en ce jour radieux, tant ensoleillé. Je rompis donc  à mes velléités d'évasion qui m'eussent  transporté là-bas, vers les écueils et la grande passe, l'Orient, " Urienti " ...

Rendu sur site  à  onze heures locales,  les conditions de vent et de mer, mes observations furent à l'opposé des prévisions officielles de la veille, comme à l'accoutumée ! 

Je découvris  à la jumelle marine  l'ouvert du golfe, le large, l'île du Toro ; un horizon  si profondément pers, monochrome, vertigineux. De nombreux signes  me dissuadèrent  de tenter un Solo sur l'autre côte, au vent. Je sais pourtant le site et son exposition propices aux vents soutenus, aux très belles  vagues, notamment les  jours de Tramuntana.

CIEL__TRAMUNTANA__ET_RENVERSE___A__OUEST_

MARIAGES__

 

Un front nuageux  tenace s'est maintenu entre les deux côtes du grand sud de l'Île de Corse laissant présager une nouvelle renverse  au secteur Ouest, en  fin de matinée. Un sérieux indicateur  qui interdit  toute  sortie à l'Est, en surcroît,  loin de la côte. On prétend que les vents se " battent " et que  l'un d'entre eux cède,  sans que l'on puisse présumer du vainqueur ! 

Les vagues de la veille s'en sont allées. Mais  la Grande Bleue  nous gratifie de  ses reflets et de  cette moire caractéristique des ciels changeants que le marin  interprète souvent, tant éloquente...

 

VERO__GAIN_AU_VENT__SANTA__MANZA_

DIDIER__VOLE__SUR_UN_REFLET_DE_CIEL__

J'ai longuement regardé  le ballet des ailes multicolores allant librement et au gré des  couloirs invisibles que le vent traverse. Univers impalbable mais ô combien ressenti jusqu'au bout  de nos doigts, de nos pieds. Une seconde nature à l'écoute, en quête d'éveil, perpétuellement émerveillable ! 

Fascinante  diversité que ces espaces naturels, ces  paysages marins que les ailes  soulignent et animent  légèrement,  en silence,  tel un printemps  papillons !

A ce temps  précieux dont on  dispose, immobile, loin de soi, celui de la réflexion et de l'image sensible, assis face à la mer, en  esprit ...

La beauté se dit, s'énnonce, s'ose, se tait  parfois  aussi, loin de tout, à l'intime de la solitude, à l'instantané de l'alliance, de la relance vitale que les éléments  consentent, miséricordieux ! Ne jamais faillir ou démériter, du moins y tendre, comme l'infini ! 

Voici quelques vues et images  en ce jour de bise  séche caillouté de nuages sans pluie. L'immensité  à la fois si précieuse et pure que l'on souhaiterait incessamment  abondée de pluies nourricières.

Faire ainsi partie du cycle de l'eau, de la vie, de l'éternel retour. Palingénésie  que ces  boucles d'embruns et ces  nuages de promesses. Participer de ce cheminement qui de la source à la goutte d'eau salée, au flocon de neige,   demeure tellement vrai, vital, apaisant.

Que j'attende patiemment l'appel du grand frais, de la Tramuntana, du Maestrale, du Punente ! A tous les  signes  qui en préludent l'imminence, je répondrai sans la moindre hésitation et rejondrai  ces reflets de ciels et ces vagues qui fabulent l'éternel printemps des Îles.

Impitoyable et si beau se montre le Grand Bleu ; dans le doute,  adhérer au pacte de l'Azur ; guises  d'espoir ! 

L'Océan, la mer portent  l'écho, le bourdon de l'ignominie et de la forfaiture. Je ne l'oublie jamais, moi qui fuse encore, libre, sur les grandes  étendues que la fatalité endueille et trahit sans fin. Les premiers feux enténèbrent déjà les versants de notre Île ;  implorer les  ciels 

!

 

VERO__TRANSITION__KITE_SURF_

INFINIMENT__GEOLOGIQUEMENT_PETIT_

Géo _ logiquement petit 

 

-  MARIN - 

Naturellement Nôtre 

Evocation de la Nature 

1 ère  Ecriture le  27 Février 2022

depuis un modeste balcon sur l'Azur, face et au pied du temps qui chute  dans la mer. Avec la participation de Didier - Véro en Kitesurf et  les autres que je ne connais pas ...

 

PAYSAGES_ET_TOMBANTS__

 

Ci-dessous, Didier  vient de traverser  ; je capture son sillage, sans trainée, un trait, l'espace - temps d'une présence

 

LE_CHANT_DU_SILENCE____UN_SILLAGE_

___________________________________