ESPACE__TEMPS____CRIS___FRAGMENTS_

"  La Corse, la seule terre au monde où la poussière elle-même est parfumée " 
.
.
 
Antoine de Saint-Exupery
.
.
***
Un  jour de printemps venteux, froid et pluvieux qui me  surprend ! Que ferais-je d'autre ailleurs que sur  la mer,  qui autant apaise  et dépasse l'inhibition de l'action ? 
Champs d'asphodèles, calicotomes fleuris, premiers  cistes blancs, bouquets de lavandes à toupet,  embaument l'air marin. De vastes étendues colorées ondoient,   couvrent versants et  tombants du  grand Sud  l'île de Corse ; le " Tournant " resplendit sous un ciel  bas et gris, parsemé de timides  éclaircies. 
Entre chaque nuage, le  soleil arde le coeur. Que de sublimes  rayonnements d'îles ... Il me faut à nouveau  cingler aux destinations vierges, authentiques ! 
La mer  densément émulsinée irradie au fil des ombres portées par les vents. Pulvérulence neigeuse, avalancheuse des hautes  vagues qui déferlent et roulent  vers la côte.
Depuis les hauteurs, j'observe profondément  l'horizon, un golfe que métamorphose  le fort coup de vent, autant de sites et de grands espaces  où se jouent  parfois de vraies aventures marines...
Comme le dit très justement,  Sylvain Tesson,
" l'action finit par tracer une pensée " 
Ce sont les vagues qui haussent  et fulgurent les tons et les nuances de l' azur et des ciels !
Ce sont  les vagues qui créent de l'espace, à l'instar des dunes  qui fondent le désert.
La tempête architecture les houles lointaines  ; les vagues culminent, pyramident, redessinent la barre des  extrêmes intouchés qui me parlent et qui m'obsèdent.
Alors et ainsi de me rendre, de vivre intimement cette impression que l'on  est comme accepté, toléré, en milieu inhabituel, inhospitalier, pour un temps qui  nous est mesuré, compté, décompté, sursitaire. La durée vire au vent de l'espoir, de la destinée, du temps qui passe.
.
.
- MARIN -  
Pensées en Mer / Fragments 
.
.

IMMENSE__DOMAINE__TESTA__WINDSURF__EXTREME__CRIS__SOLO_

_________________________________