LA_VOIE_DE__L__HUMANISME____LE_SPECTRE_DE_39__45_

 

Mr Macron

Vous dites  privilégier  la voie du dialogue et de la négociation,  vous revendiquez des échanges " francs et directs ", soit ! Pensez - vous  que votre interlocuteur  en fasse de même avec Volodymyr  Zelinski, le peuple  ukrianien,   chaque  jour  passés par ses armes  de  destructions massives. Poutine est-il à  vos  yeux franc, direct avec les populations dont nous découvrons les corps qui  jonchent les  avenues des villes  dévastées ? Espérez - vous être efficace face un homme qui ment,  qui a scellé  depuis longtemps le sort de l'Ukraine comme il le fit de la Crimée, du Dombass, de la Tchétchénie, de la Syrie, etc 

 

Aucun opposant  à Macron et à l'investiture suprême n'ose  le critiquer sur le sujet  des  entretiens  qu'il mène avec  Poutine depuis  plus de 6 semaines !  La nouvelle  tombe, comme une  fin de non recevoir, une annonce des médias à la solde du pouvoir en marche ...

Même si  le président V. Zelenski le souhaite, nous  ne  pensons pas que la prévenance, l'obstination du chef de l'état  français, président  de l'UE, soient ainsi   et pareillement appréhendées ailleurs. Le premier Ministre polonais ne mâche pas ses mots,  ( Sous réserve  du régime politique polonais actuel et sa  position au sein  de l'UE en rapport avec les Droites de l'Homme  ) . Mais la Pologne sait de quoi elle parle en abritant déjà plus de  2 Millions de réfugiés ukrainiens, 2 millions de témoins réellement en marche vers le salut, plongés dans l'horreur de la  guerre totale ! 

Les spécialistes, les  analystes, les  éditorialistes, les chroniqueurs, les experts de salon  espèrent   toujours en la voie de la négociation. Nous abordons  ici  les  travers abjectes et iniques de la géopolitique d'état qui recouvrent, funestes  manteaux de paroles,  des dizaines  de milliers de victimes. Toutes les armes sont permises  sous la  longue table froide et cynique du Kremlin.

E. Macron  se trouve   devant un criminel, un assassin de masse qui  le rabroue, l'ignore, duquel il se moque. E. Macron  traite le dossier ukrainien,  comme le  font les  26 autres chefs  d'états, retranchés  derrière l'article  V du traité de  l'Alliance Atlantique. Un dialogue de sourds   que la menace  nucléaire conduit. C'est  un point de vue structurel, stratégique, un principe et un préalable de circonstance et opportun à souhait  pour ces 27   qui redoutent Satan 2, le Missile  à  plusieurs  têtes nucléaires, " l'invincible "  frappe nucléaire   qui raserait un pays comme la France ! Certes, mais  à ce jeu  - là,  Poutine  n'est  pas prêt, de surcroît,  face à la coalition mondiale, les USA.

 

CONVOQUONS  L'HISTOIRE

MR MACRON 

Imaginons un instant que la France, la Pologne,   occupées dès 1939 / 40, sous le joug  du nazisme, vaincues par les armées d'A. Hitler  aient aussitôt et  après " l'opération militaire  ",  appelé à l'aide, au secours ! Imaginons  que les  Alliés de l'époque aient refusé de se constituer  co-belligérants aux côtés de la France sous le prétexte   que la réponse  du tyran - criminel eût été effroyable pour le reste du monde libre ! 

Imaginons  qu'un traité ait également signifié le fait  que la France et la Pologne  ne se trouvassent  pas intégrées dans un pacte communautaire et que pour cette  raison,  elle fussent entièrement  dévastées, massacrées, pillées, violées ! 

L'UE  sera comptable devant  l'histoire  du massacre  du Peuple Ukrainien en lutte contre l'hydre  russe et son bourreau.

On ne négocie pas avec un  révolver sur la tempe ! Macron s 'humilie, rampe, se couche face aux exigences  du Kremlin et n'obtient rien d'autre  que  désaveux, témoignages de  mensonges d'états,  doublés de crimes contre l'humanité, d'atrocités innommables.

Cet état de faits,  les  complaisances et les euphémismes de la presse en temps de campagne électorale sont  insoutenables.  Le président de L'UE tente  de jouer de son satut mais à perte, sachant que l'Europe et les USA sont devenus les ennemis  jurés de la Russie, quoiqu'il advienne et en coûte.

La Russie ment,  continue de vendre ses  sources d'énergies sales  et dicte  ses conditions. La Chine et d'autres grandes nations soutiennent sous cape la politique  du kremlin sans la désavouer. Opportune neutralité  oblige ! Puissants marchés à la clé. La moitié de l'Afrique  condescend. Les milices Wagner opèrent, exportent  les crimes de guerre au Mali, à Moura ! L'hydre est en marche, Macron sait qu' il parle à un criminel, un tyran  déterminé.

Comment  justifier  cette guerre totale que le fou de la Place Rouge nomme " opération militaire  " ?  Comment  dialoguer et échanger  avec un tel personnage, menteur impitoyable. Quelles  garanties  sont rapportées de  ces échanges Macron  - Poutine ? Que nous livrent   les plateaux de TV, depuis  les salons parisiens si ce ne sont  rodomontades, points de vues  éculés, irréalistes, forfanteries de  foutriquets aux affaires ? 

Contexte  lamentable et révoltant que cette pseudo diplomatie de guerre dont on prétend  et espère qu'il en sortirait les bases  d'un nouvel ordre  régional et   mondial ... !

 Et que répond Macron à Poutine lorsque  ce dernier  brandit la menace de la faim, de la malnutrition, de la  famine   décidées  à l'encontre  des pays  nécessiteux   se rangeant  aux côtés des  censeurs et des  juges  européens qui  usent de centaines de mesures de rétorsions  ? 

Mesures pléthoriques dont Moscou n'a  cure, en projetant  d'autres débouchés. La guerre, c'est bien connu,  fait  toujours des heureux. Nous l'observons chaque  jour chez nous, face à la flambée des prix que l'on associe trop aisément  à la crise, à la  guerre en Ukraine, aux prix de  l'énergie fossile. 

Contexte  désormais intolérable faisant le lit des opportunistes et des affaristes. Joe Biden a  été  lourdement critiqué lorsqu'il  qualifia  durement  et à juste titre les agissement du maître du Kremlin. Mais que  dire du Président de l'UE  qui depuis 6 semaines " dialogue " alors que l'Ukraine sombre  dans les  horreurs et les atrocités, l'exode, l'exil, le génocide, un génocide d'ailleurs minimisé par  des journalistes abusés,  éloignés de tous les fronts de l'horreur  perpétrés  par le maître  du Kremlin.

V. Poutine  a choisi le rapport de force,  il  doit répondre de ces exactions, de cette forfaiture par le rapport de  force. Si la menace nucléaire dicte l'évolution du Monde, alors, nous vivons nos dernières décennies, outre la guerre effoyable que nous menera le climat, dès 2030 

 

CORSICA...GO56

La Guerre en Ukraine / Février 2022 ... 20 ??

 

_____________________________